jeudi 28 octobre 2004

Ô Queneau!

Vous connaissez les Exercices de style de Queneau? 99 variations de la même histoire...
En voici une centième. Allez, pour Raymond! (Et pardon aux Français de massacrer leur propre massacre linguistique!)

Version discours intérieur (ou version La Haine)

Aujourd’hui, Ophélie a filé son noeud. Pour un autre. Mieux que moi, elle a dit. La salope.
J’ai fait ce que j’ai pu, alors j’ai rien fait. J’y pouvais rien. J'me suis pas débattu. J’ai même pas sourcillé; pas même un petit poil. Putain de sa race. Mais ça m’a ramené sur terre, j'te jure. J'suis goutdé. Sur le plancher d’un bus de la ligne S. Direction ma reum. Elle a jamais caré Ophélie.

Près de moi, un macque. Un homme à long cou et à tuyau de poêle. C’est peut-être lui; Ophélie a toujours aimé les longs cous. Les chapeaux aussi. J'le kiffe pas. Plus j'le mate, plus c’est lui. C'est trop d'la balle. Rien m’en assure, mais l'assurance s’installe. Nullache. Se faire laisser pour lui! C’est dur. Il a l’air grotesque. Et il est impoli. Trop relou. J'peux pas accepter ça.

À l’exact moment où j’allais m’abaisser à lui foutre un coup de boule, le marlou descend. La vache. Pendant deux heures, j'me chauffe le cerveau. J' regrette de pas lui avoir envoyé une brugne plus tôt.

Les regrets cessent quand je le recroise. Il discute frusques avec un ami. Ophélie a toujours aimé parler redingote. Cette fois, je vais lui buter le borgne, j'te jure.

6 commentaires:

  1. Tu fais mouiller Annie Ktamère. Plume fontaine ?

    RépondreEffacer
  2. T'excuse pas, y'a pas photo, c'est nickel-chrome.
    Ou chantmé de chez chantmé :-)

    RépondreEffacer
  3. La langue de Molière version banlieu...

    RépondreEffacer