lundi 12 mai 2008

Preuves

Le truc a fait ses preuves : on nous prétend une activité X, disons un souper en amoureux, et quand on arrive au resto, les amis nous y attendent et cachés derrière leur menu.

Le truc à fait ses preuves et je suis tombé dans le panneau samedi soir. Il faut dire que cette fois, c’était 10 jours après mon anniversaire et comme on avait fêté le 40e de Patrick le jour de ma fête (le bougre, il a choisi de naître le jour de mon anniversaire, question de me voler la vedette… Incapable de choisir une date à lui… M’énarve…), je croyais bien mon tour remis aux calendes grecques.

Ça demande d'être préparé, de gérer des horaires disparates et capricieux, de nager entre les semi-vérités et demi-mensonges, d’appeler les gens en secret, de fouiller dans les carnets d’adresse, de prétendre des soirées au cinéma, de ne pas parler en rêvant. L’habileté de Dame V. à ces égards est de toute évidence élevée, ce qui m’inquièterait si j’étais un tant soit peu plus parano.

Samedi soir, je suis rentré un peu aviné et très heureux d’avoir une copine aussi attentionnée et de si bons amis, qui pardonnent mes absences, mes oublis, mes fatigues et mes niaiseries. Parfois je me demande si je les mérite tous, copine et copains.

Le truc a fait ses preuves, et il fait du bien.

5 commentaires:

  1. T'as raison, tu nous mérites bien plus qu'on te mérite. Ou est-ce plutôt le contraire? Chu tout mêlé là! En tout cas, ton ami Patrick devrait t'aimer de ne pas avoir fait de lien vers chez lui, question que personne ne sache quel décrépit se cache derrière ces quarante années...

    RépondreSupprimer
  2. Zut, j'ai oublié le lien.
    Je corrige cet impair tout de suite...

    RépondreSupprimer
  3. Il ne fait vraiment pas ses 40 ans...

    RépondreSupprimer
  4. C'est ici que vous jasez entre vieux?

    Une paparman quelqu'un?

    :)

    Non sans farce, j'ai cliqué dans la section "commentaire" pour te souhaiter un joyeux anniversaire Daniel! (Vraiment aucun souvenir à savoir si je te l'ai souhaité précédemment dans une soirée yulblogesque trop arrosée!)

    RépondreSupprimer