jeudi 22 mai 2008

Perles et coquilles

Voici venu le temps des perles estudiantines. Préparez-vous un café, il y en a eu quelques-unes cette session. Bonne lecture!

C’est une œuvre des plus disputées.
(À la bibliothèque, elle est constamment au coin!)

Les mensonges laissent les lecteurs sans distinction entre la réalité et la fiction.

(Les gros, les grands, les chauves, les nains… Tous!)

L’auteur laisse une forte empreinte sur les lecteurs dont tout le monde devrait faire expérience.

(Surtout les lecteurs inexpérimentés.)

L’exercice fera réaliser à l’élève les erreurs de coordination et lui permettra d’éviter de se répéter.

(On se frotte le ventre d’une main, on se tape sur la tête de l’autre, tout cela contre le bégayement?)

Le ballet classique remonte à l’Europe.
(Wouuuu… Ça remonte à loin!)

Julie aimerait maîtriser les rouages de sa langue.
(Pour mieux tourner sa langue 7 sept fois avant d’écrire.)

L’utilisage du dictionnaire est une nécessité.
(En effet!)

L’histoire est obscure et lourde comme du brouillard.
(Et tendre comme la pluie.)

Une histoire longue et détroutante (!) qui laisse le lecteur avec un goût désagréable dans sa tête.

(Alors, on se la rince avec du Listerine.)

L’auteur est le récipient du Prix du livre Inter.
(Une bol ou une cruche, l’histoire ne le dit pas.)

Les personnages ont tous des cicatrices béantes.
(S'il vous plaie.)

Le livre fait un rebondissement.
(Probablement suite à son lancement)

Les romans sont une collection de racontes(…)
(Du moins, c’est ce qu’on raconte.)

Les trois romans sont écorchés et cruels.
(Vifs!)

Les lecteurs tiennent l’haleine de la première à la dernière page.

(En plus, ils la tiennent par la bouche!)

Une grande partie des décès sont tous évitables.
(Tous, mais en partie…)

Les ingénieurs se travaillent pour trouver des solutions.
(Moi, c’est les femmes qui me travaillent.)

Selon Thera, l’Atlantide a existé mais à l’âge bronzé.
(Juste après l’âge de plage.)

La police judiciaire est spécialisée en détromper des crimes.
(Il ne faut pas laisser les crimes dans l’erreur.)

Le monde est sur le point de ses fondrés.
(Et il sec raserait.)

Il y a des changements percevoirables.
(On répète en choeur: l’utilisage du dictionnaire…)

Le titre nous provoque à croire qu’une partie…
(Provoque-moi pas…)

L’histoire n’a pas de terminaison qui est une déception.
(Une terminaison muette.)

Une autre traite intéressant est le montant de rebondissements.
(Un autre nom pour la taxe sur le divertissement?)

Une histoire d'hommes pleine de tristeste (…)
(Avec un taux élevé de tristostérone.)

Les livres sont basés narrativement (…)
(C’est ce qu’on raconte.)

La façon que les livres sont écrits et les transitions entre chacun sont retardées.
(On la comprendra plus tard…)

L’un des personnages se fait nier.
(Niés, eux.)

Il y a de fréquents évènements atrocieux.
(Sans parler des bizarriens et des étrangions.)

Le contenu est vide.
(Mais pas le contenant.)

Malgré son ennuyance, l’histoire (…)
(La souffri du lecteur.)

Elle s’est enfuie en 1986, en France et en avion.
(En... técas.)

La fille fait de l’amour avec son amant.
(Elle fait le bruit aussi…)

Une femme s’habitait seule (…)
(Je préfère ce genre de femmes à celles qui s’habitent chez leurs parents.)

Les personnages vivent des choses imaginablement horribles.
(On peut le voir.)

Plusieurs gladiateurs se battent dans la reine (…)
(Peut-être finiront-ils par s’ébattre…)

Les personnages vont d’une payes à l’autre.
(Ils voyagent à toutes les deux semaines…)

Il traverse la frontière et l’aisse son frère.
(Plus tard, il leur trouve.)

Le style évolue au passé du temps.
(Ce temps qui laisse des tracés.)

En échange du gardien, le Canadiens de Montréal recevra le 2e choix de Washington à l’empêchage de 2008.
(Le repêchage de tourner en rond.)

Les frères Kostityn sont des attaqueurs célèbres, Guillaine Latendresse fait des grands échèques, (…)
(Quand un vrai fan parle hockey…)

Plusieurs compagnies refusent d’embaucher les individus qui contiennent de l’encre dans leur peau.

(Sauf pour en faire des encriers.)

J’aimerais ouvrir une pâtisserie car j’aime cuire.
(Une nature chaude!)

Une éducatrice doit être capable de travailler avec n’importe quelle genre de personnes : ça peut être une fille ou un garçon.

(Ouf! Il y en a vraiment de tous les genres!)

L’âge le plus important pour le développement des adolescents est entre 1 et 6 ans.
(Rien de pire qu’être menstruée en plein Terrible Two!)

Tim Hortons garde un bilance financiel pour voir les recevoir et les perdus.
(Je n’ai jamais rien compris à la comptabilité.)

Sue Rodriguez était une mère atteinte de sclérose latérale amylotrophique de Colombie-Britannique.
(La sclérose de Saskatchewan est plus plate…)

Il s’en et rend du compte.
(Je ne sais pas pour vous, mais moi, ça m’a pris un certain temps…)

On aime aller à la cabine à sucre.
(Et que dire de la cabane téléphonique?)

Il est un immigrant de hongrois.
(Haaaaa, le Hongrois et ses paysages…)

S’il y a un pêcheur sur un bateau et qu’il est perdu, il est probablement dans l’eau.
(- Chérie, je suis perdu.
- Mais non, tu es dans l’eau.)

Et une dernière. Une coquille orale d’un étudiant. Quand je dis aux Français que la distinction é/è à l’oral est toujours et encore utile…
- Ils sculptent les os de leurs parents morts, attachent l’os sur un bout de bois et s’en servent comme des épais.
(Un coup d’épais dans l’eau!)

20 commentaires:

  1. bonne récolte par chez vous cette session-ci.

    Je regarde de mon bar pour voir ce que j'ivoie.

    RépondreSupprimer
  2. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ri de même! Merci! Et j'ai décidé d'en faire profiter les autres!

    RépondreSupprimer
  3. Ha ha ha! * d'en faire profiter aux autres!

    Décidément...

    ;)

    RépondreSupprimer
  4. Excellente cuvée!
    Les commentaires sont irrésistibles.
    Ça me fait penser que j'en ai en banque à publier.

    RépondreSupprimer
  5. Mouahahaha! *dit-elle en quittant la pièce sur la pointe des pieds afin de ne pas se faire prendre '' au mot'' ;)

    RépondreSupprimer
  6. Hahahaha !!! Trop drôle !! Par contre, moi je vote pour que le mot "utilisage" soit accepté !!! Un p'tit mixte entre le mot usage et utilisation, il me semble que ça sonne bien !!! :-D

    RépondreSupprimer
  7. Quel talent chez cette jeunesse! :)

    RépondreSupprimer
  8. Les élèves sont bien les mêmes partout...lol Merci de mn'avoir fait rire!

    RépondreSupprimer
  9. C'est vraiment mais vraiment trop drôle!! Que c'était agréable à lire! Merci de nous avoir fait profiter de ces belles perles!!!

    RépondreSupprimer
  10. "Il s’en et rend du compte."

    Oh lala ahahahah!!
    Trop poilant :P

    RépondreSupprimer
  11. C'est vraiment trop drôle ! Je vais linker (un lien informatique créant un pont entre nos différents blogues évidemment... Permettant une visibilité accrue de la "chose" blablala...) ce post c'est certain !

    RépondreSupprimer
  12. Êtes-vous un professeur de français? À quel niveau?

    RépondreSupprimer
  13. Excellent, vraiment... ces minutes trop longue à mon boulot m'ont permis de prouver qu'il est possible de manger du gâteau, de lire l'ordi tout en n'effectuent nullement le travaille demandé tout en crissant des miettes dans l'écran de l'ordi... à force de rire la bouche pleine...

    encore une fois, merci !!

    p.s. J'ai aussi d'excellente perle de profs... je vais devoir en faire un p'tit partage 1 dé cé 4 ;p

    RépondreSupprimer
  14. Pour le "il s'en et rend du compte", c'est parce que tu n'enseignes pas au primaire! :o) Avec le temps, j'ai développé une certaine expertise dans le "au son".

    RépondreSupprimer
  15. Heureux de lire que ça vous a amusés autant que moi!

    Anarcho: j'enseigne le français langue seconde, français langue maternelle (littérature et création littéraire) et la linguistique au niveau collégial (17-18 ans).
    Voilà pour le C.V.

    **

    Je sais que quelques uns d'entre vous , dont Renart et Dany, les ont déjà lues, mais je signale aux autres que vous trouverez d'autres perles d'étudiants en cliquant sur le signet citation sous le billet...

    RépondreSupprimer
  16. Je croyais que les erreurs sur les modes d'emploi, etc., des produits que nous achetons étaient le fait de traductions faites en Chine, mais là je commence à me poser des questions....

    Quant au dictionnaire, utilisage ou utilisation, pourvu qu'ils l'utilisassent!

    J'ajoute un Bravo pour votre prix; vous êtes blond? Je ne l'aurais jamais deviné en vous lisant!

    Ratata.

    RépondreSupprimer
  17. J'aurais une écriture de brun, de noir, voire de gris? Pas de chauve, j'espère?!...

    Farce à part, c'est intéressant de confronter l'image que se forge notre esprit des auteurs que l'on lit.

    Moi, quand je me lis, je suis beaucoup plus grand qu'en réalité...

    RépondreSupprimer
  18. Hello
    merci, vraiment j'ai trop ri! Les commentaires joints sont un pur régal aussi!
    Merci et bonne journée

    RépondreSupprimer
  19. C'est définitivement très mauvais pour le mascara la lecture de ces perles. Ça faisait un bail que je n'avais pas ri autant!!

    RépondreSupprimer
  20. Merci de ce partage, rire, c'est bon pour la santé ! Rire est l'orgasme de l'esprit !!! ;-D

    RépondreSupprimer