mercredi 27 septembre 2006

Soucis d'enfant contemporain

Clara, quatre ans, demande à sa mère:
- Maman, est-ce qu'une fille peut être amoureuse d'une autre fille?
- Bien sûr ma chérie, répond la maman.
Clara réfléchit quelques secondes, puis demande:
- Alors... Qui va tuer les araignées?

On ne peut tuer tous les stéréotypes en même temps...

4 commentaires:

  1. Ajoutons quelques mots à cette histoire trop brève:

    -Ce n'est pas important, ma chérie. Ce que tu dois savoir par contre c'est qu'il y au moins deux manières d'exprimer sa sexualité. On peut être hétérosexuel, comme maman et papa, mais on peut aussi être homosexuel, comme oncle Simon.
    -C'est quoi ça maman "homosexuel"?
    -C'est une Madame qui aime une autre Madame ou un Monsieur qui aime un autre Monsieur, ma chérie.
    -C'est-tu comme celui qui veut devenir président, maman?
    -Premier ministre, tu veux dire: oui c'est ça.
    -Nous vivons dans une société ouverte et tolérante, ma chérie. Papa et maman se proposent d'ailleurs de voter pour ce Monsieur. Ce n'est pas qu'on l'aime, mais on veut que les gens sachent que l'on est ouverts. C'est très important, ça.
    -Quand je serai grande, maman, je veux être "homosexuel", moi-aussi. Je peux-tu?
    -C'est une merveilleuse idée, ma chérie. Mais tu peux aussi bien être transgenre ou transexuelle, ça aussi c'est bien vu.
    -On peut faire ce qu'on veut maman?
    -Oui, ma chérie. N'oublie jamais que tout se vaut, qu'il n'y a pas de valeurs supérieures à d'autres.
    -C'est compliqué ce que tu dis, maman.
    -Tu comprendras un jour. Continue de jouer avec tes camions, et cesse de prendre les poupées de ton frère.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les mots d'enfants, c'est si mignon et naif en même temps!

    RépondreSupprimer
  3. on rit on rit, mais depuis que ma fille a prononcé ces paroles on me fait sentir encore plus indispensable à la maison...

    RépondreSupprimer
  4. et une grande phrase pour l'homme indispensable, une !

    RépondreSupprimer