dimanche 19 juin 2005

Réflexion six pieds sous terre

Dans les représentations humaines de la vie dans l’au-delà, l’homme et sa douce s’imaginent avec le corps qu’ils ont au moment de leur mort. Ainsi, quelqu'un qui meurt à 25 ans dans un accident aura le corps de ses 25 ans pour l’éternité. Décédée à 84 ans, ma grand-mère en est quitte pour jouer aux poches et marcher avec de petits pas instables ad vitam aeternam. D'ailleurs, s'il en était autrement, comment la reconnaîtrai-je quand j’irai la rejoindre? je vous le demande…

Selon cette équation (et compte tenu que l’éternité peut être longue), l’homme et sa douce ont intérêt à mourir jeunes.

6 commentaires:

  1. Faut savoir que Cameron fait retrouver à la mère-grand, survivante du Titanic, son joli corps de jeune Winslet. Autrement, on aurait pu crier au scandale de voir Dicaprio frencher sa grand-mère en scène finale....

    :P

    RépondreSupprimer
  2. Ca depend, ptet que l'accidenté a ses blessures soignées plus ou moins rapidement grâce à une super-régénération angélique. De même, la veille se sentirait rajeunir. Et si on finit par vivre éternellement dans un corps parfait, je crois qu'on profiterait mieux de ce plaisir si on a connu la maladie et la vieillesse. Et puis je sais pas ce qu'on apprend là-haut, mais la vieille, elle arrive avec toute son expérience et son éventuelle sagesse, alors que le petit jeune encore un peu con dans sa tête, il ne progressera ptet plus.

    (ah ouais pour l'histoire de la reconnaissance du couple, disons qu'on rajeunit très lentement. On s'en fout si on a l'éternité)

    Je dit ca juste pour contredire ta version un peu déprimante et pour encourager les gens à bien profiter de leur vie terrestre même si ils sont un peu malade ou vieux.

    RépondreSupprimer
  3. Ayoye, ça ressemble de plus en plus à un site de cheminement personnel ici... Tu te réorientes Dan?

    RépondreSupprimer
  4. C'est moins amusant comme note.
    :(

    http://www.20six.fr/Suki-Sx

    RépondreSupprimer
  5. Imagines-tu une personne en schizophrénie pour l'éternité ? Et Marilyn Monroe qui écoeure avec sa tite voix pour l'éternité ? Ou une autre en chaise roulante pour l'éternité ? Comme disait mon père (il doit savoir si c'est vrai maintenant) : "La seule justice qui existe, c'est la mort. On finit tous dans le trou."

    RépondreSupprimer
  6. L'éternité permet de vivre une infinité de vies. On renaît chaque fois et on prend des chemins différents de sa vie précédent. On meurt jeune, puis on meurt vieux, puis on meurt plus jeune, etc...

    C'est cela le plaisir de l'éternité. C'est une grosse partie de flipper sans fin dans laquelle dès le début on récupère l'extra-balle.

    Bee_human

    PS: Je me suis égaré sur ce blog par blogwise et le mot clé human. Etonnant, non ?

    RépondreSupprimer