mardi 6 juillet 2004

Psychologue à 5 sous

Je me rappelle mes 5 ans, mes courses effrenées où ma mère me poursuivait sur le terrain devant chez moi. Elle feignait de courir à toute vitesse, à bout de souffle, les bras au ciel, et criait qu'elle allait m'attraper, qu'elle allait me manger. Moi, je fuyais dans de grands éclats de rires terrifiés, jusqu'à ce qu'elle m'attrappe dans un grand «Ha Ha Ha» d'ogresse. Et chaque fois, le dénouement de cette poursuite me laissait avec une douce déception; me retrouver prisonnier de ses bras ne m'apportait pas le réconfort, le bonheur imaginé. Je me débattais, je repartais, je criais «encore, encore» en y croyant de moins en moins...

C'est ce que font les mères: manger leur fils en riant, en leur faisant promettre de ne jamais grandir, en leur promettant qu'elles les garderont toujours au creux de leur bras.

Sans le savoir, à 5 ans, j'avais compris la vie de la plupart des hommes: fuir une femme aux bras tendus, qui menace de nous manger d'amour. Et dès que ces hommes abandonnent la course et se laissent attraper, ils ne trouvent qu'un vague et éphémère réconfort.

Je me relis et je crois qu'il ne me reste plus qu'à m'ouvrir un bureau de consultation sur le trottoir devant chez moi.

5 sous la consultation.

2 commentaires:

  1. Tu vas devenir riche avec les amis que t'as... ;-)J'aimerais un rendez-vous pour mercredi prochain siouplaît !

    RépondreSupprimer
  2. Procure toi ''Un petit pas pour l'homme''

    http://www.librairiepantoute.com/fichelivre.asp?id=177989

    Ça n'apportera sans dout pas de réponses à tes questionnements, mais au moins ça te changera les idées entre deux 5 sous...

    Ciao ;-)

    RépondreSupprimer