samedi 3 juillet 2004

Où est Jean?

Suis-je en train de répéter une sempiternelle même erreur?
Suis-je à la poursuite d'un idéal inatteignable?
Ne devrais-je pas me sentir libre, allégé?

Comme toute ma relation avec elle, j'intellectualise tout. Ma tête dit. Petit, c'était simple; On jouait à «Jean dit...» et on écoutait, on obéissait. Si on avait le malheur d'exécuter un ordre que Jean n'avait pas dit, out, fini. Mais Aujourd'hui, Jean ne dit plus rien. Où est passé Jean?

Ce matin, elle me manque.
Ce matin, je ne veux pas me retrouver dans d'autres bras.
Ce matin, j'essaie de ne pas l'imaginer pleurer.
Ce matin, je suis un con.

1 commentaire:

  1. Je sais tellement ce que tu vis. Mais de grâce, assure-toi seulement de connaître les raisons qui te poussent à agir avant de le faire. Pour au moins être sûr de ne pas répéter la même erreur encore et encore. C'est ce que moi j'avais fait. Parce que je croyais bien faire. Parce que je croyais revenir pour les bonnes raisons. Mais je ne soutenais tout simplement pas le fait de la voir souffrir et de la voir pleurer. Alors je suis revenu... et je suis reparti... et je suis revenu... et je suis reparti... et ce fût de plus en plus déchirant...

    Je suis de tout coeur avec toi amigo...

    RépondreSupprimer