jeudi 11 mars 2010

Tant pis pour la pub

Alors que je badaude à la librairie, ma fille de trois ans et demi s'écrie au loin:

- Papa, viens voir, c'est ton livre!

Intérieurement, je souris: Wow! Quelle bonne publicité! J'espère que ça attirera l'attention des 3 clients qui m'entourent... Mais Romane continue:

- C'est ici que tu l'as pris, hein papa?

- Euh... Non... Je... J'ai...

Et puis fuck. Tant pis pour la pub.

10 commentaires:

  1. Ce n'est pas très honnête de vouloir usurper la réputation de votre homonyme urbain, monsieur Rondeau. Par chance votre fille voit claire dans vos ambitions iniques.


    Ps
    Charmante anecdote!

    RépondreEffacer
  2. :-)

    Trop mignonne cette petite ! En passant, je suis allée vérifier ton "facing" chez Raffin. Très bien placé le Monsieur !

    RépondreEffacer
  3. euh non... je l'ai enfanté mon enfant! (Et après on se demande pourquoi nos jeunes ont des problèmes d'identité!)

    RépondreEffacer
  4. Contente que Lyne-la-lune ait aimé le facing chez Raffin. J'ai suggéré à mes collègues des cinq Raffin d'y porter une attention particulière.

    RépondreEffacer