mardi 23 mars 2010

Le sexe de l'humour

Quand on dit qu'un homme a un bon sens de l'humour, on parle d'un homme drôle qui raconte de bonnes blagues.

Quand on dit qu'une femme a un bon sens de l'humour, on parle d'une femme qui rit facilement (idéalement des blagues de l'homme).

Même en humour, l'égalité des sexes n'est pas acquise.

16 commentaires:

  1. Moi j'aime bien quand les gens se présentent, « je suis quelqu'un de très drôle avec un super sens de l'humour ». Euh… Uhm… Ah, ah, ah.

    RépondreSupprimer
  2. AHHHH! C'est tellement vrai! Dire que je n'y avais jamais pensé...

    RépondreSupprimer
  3. Bizarre...
    Les seuls qui me disent «Ben non, voyons! Je ne suis pas d'accord!» sont tous... des gars.

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien vrai! Il y aussi que les filles ne peuvent pas s'en permettre autant quand elles blaguent. Une blague drôle, dite par un gars, peut devenir vulgaire si c'est une fille qui la raconte...

    RépondreSupprimer
  5. Ben c'est vrai, je suis une fille et je fais plein de blagues, pourtant personne ne remarque mon sens de l'humour... ou alors c'est que je ne suis pas drôle :o)

    RépondreSupprimer
  6. C'est pas parce qu'on rit que c'est drôle, clamait la revue.

    RépondreSupprimer
  7. J'en ris, de te lire. Je suis une femme convenable, n'est-ce pas?!

    RépondreSupprimer
  8. Il y a aussi des femmes qui sont drôles!
    J'aime beaucoup l'humour de Florence Foresti...
    Mais c'est sans doute un fait que, dans l'expression de soi, en humour, en écriture, en paroles ou en gestes... Les femmes sont différentes des hommes...
    Je ne vois pas ça comme une inégalité, ni comme un objectif à atteindre.
    Choix de style et de médium sans doute.

    RépondreSupprimer
  9. france: je ne le nie pas, au contraire. Je parlais seulement de la connotation populaire que plusieurs prêtent à «sens de l'humour» quand on décrit quelqu'un.

    RépondreSupprimer
  10. En y pensant bien, je connais peu de femmes qui ont le don (ou le goût?)d'amuser la galerie...
    Par contre, presque toutes adorent rire...
    Tu as sans doute raison ;)

    RépondreSupprimer
  11. Le problème est que je ne tiens pas tant que ça à avoir raison. :)

    RépondreSupprimer
  12. Armande Simplette29 mars 2010 à 20 h 19

    Est-il trop tard pour dire que je suis en désaccord ?? La définition est la même pour les deux sexes mais les sujets d'humour ne sont pas les mêmes. Ce qui diffère également c'est la perception que l'on a de notre propre humour. Les femmes, éternelles insécures, s'en sentent souvent dénuées tandis que les hommes, fussent ils aussi rigolos qu'une déclaration d'impôt, sont toujours intimement persuadés de détenir un humour propre à séduire quiconque s'y exposera.
    Voilà, ça fait du bien parfois d'être la voix dissonante...

    RépondreSupprimer
  13. Mais Armande, la définition est bien sûr la même! Je parle de ce que certains sous-entendent parfois, et habituellement sans s'en rendre compte. C'est sûr que si on s'arrête pour y réfléchir, on se dit que «Meuh non...» Mais lors de son usage, on y va d'instinct. Et c'est là que le bat blesse.

    Je vais rendre la situation caricaturale pour me faire comprendre:
    Prenons Marc. 40 ans. Journalier. Il sort dans un 5 à 7 une fois par mois. Monsieur-tou-le-monde quoi.

    Il décrit l'amie de sa blonde à un copain avec qui il veut la matcher:
    - elle a un bon sens de l'humour, elle rit tout le temps.

    Jamais il ne dirait ça d'un gars. Un gars qui rit tout le temps, c'est un gars joyeux. Pour dire qu'un gars a un bon sens de l'humour, il faut que le gars raconte des blagues. Un alpha de l'humour.

    Bref: une fille qui raconte des blagues sans arrêt a aussi un bon sens de l'humour, mais une fille qui a un bon sens de l'humour ne raconte pas nécessairement des blagues. Vous voyez?

    Et c'est là que je trouve que les femmes perdent (encore) au change.

    RépondreSupprimer
  14. Armande Simplette30 mars 2010 à 21 h 03

    Bon, mais si on veut pinailler un peu, pourrait-on dire qu'une personne (peu importe le sexe) qui raconte des blagues n'a pas forcément un sens de l'humour très développé mais un bon répertoire? Celui (ou celle) qui avait de l'humour (surtout si c'est vraiment rigolo) c'est celui (ou celle) qui a écrit la blague que l'autre raconte. L'humour c'est une arme de séduction massive, non? Peut-être alors, se peut-il que l'homme se sente le seul capable d'en user avec maestria? D'où la différence des définitions... Mais j'arrête là ledit pinaillage...

    Sérieusement, je suis d'accord avec vous sur le fait qu'une femme qui a le sens de l'humour ne raconte pas nécessairement des blagues. L'humour c'est autre chose que ça. Est-ce qu'elle est perdante? Oui et non à la fois... Après tout, un homme qui ne reconnait pas l'humour d'autrui est sans doute un homme qui en manque cruellement. N'en juge-t-on pas à l'aune de ce que l'on possède soi-même?

    RépondreSupprimer
  15. En tout cas, j'ai remarqué que pour séduire une femme, l'humour d'un homme jouait beaucoup. Comme on dit, "femme qui rit est à moitié au lit". En revanche, peu de femmes arrivent à séduire en faisant simplement rire un homme.

    Peut-être que ta remarque pertinente vient de ce constat sur la séduction.

    RépondreSupprimer