vendredi 2 janvier 2009

Bilan (seconde partie)

Le 400e de Québec:
Fête réussie, contrairement à toutes les prédictions. Mais des Québécois chialent sur le fait que les Montréalais chialent, ce qui est faux: les Montréalais s'en foutent, à l'annonce de quoi des Québécois rechialent.

Sarkozy avoue fréquenter Carla Bruni :
Blanche Neige épouse un des nains.

CBC coupe au montage tous les artistes francophones à un gala télévisé soulignant la création musicale d'ici:
Personne ne s'en offense plus et la population réélit un gouvernement fédéraliste. On est fiers comme ça. Où est le love-in de 1995 de nos amis canadiens anglais?

Culture en péril:
On ignore l'effet véritable qu'aura eu cette vidéo lors des élections fédérales, mais elle aura le mérite d'intéresser bien des gens à la politique, ne serait-ce que quelques minutes.

Un journaliste Irakien lance ses chaussures à la tête du président Bush:
D'aucuns s'attristent qu'il n'ait atteint sa cible.

Les Canadiens de Montréal participent aux séries éliminatoires:
Les fans se déclarent soudains par milliers, arborant des fanions sur leur voiture telle une sorte de cavalerie mécanisée prise dans les embouteillages. Quelques uns profitent des victoires pour tout casser sur la rue Sainte-Catherine. On est fiers, ça se peut pas.

À près de 40 ans, forcés à la rue par de nouveaux proprios désireux d'habiter l'appartement où l'on habite, nous achetons notre première demeure:
Bye bye plateau; bonjour Rosemont. C'est petit, c'est vieux, c'est trop bien.

L'été dernier, Dame V., enceinte depuis quelques mois de jumeaux, les perd:
Aujourd'hui, elle est de nouveau enceinte. Le quatrième côté de la table attend patiemment son invité. Rendez-vous: juin 2009.

7 commentaires:

  1. Commentaires très justes; je n'ai rien à rajouter...

    Bonne Année !

    RépondreSupprimer
  2. Quand les Québecois et les Montréalais chialent , c'est bon signe, sa vaut dire que ça va bien!
    Quand ça chialent pas, la, ça va mal :) pour Dame V ,je comprend maintenant... ça veut dire quoi V au juste ?

    RépondreSupprimer
  3. Le quatrième côté de la table attend...

    s'est cute!

    RépondreSupprimer
  4. En douce et en silence, sans commentaire, je m'éclate juste à te lire. Là je l'ouvre pour un détail: c'est Sarkozy, ou alors, si tu laisses i faut écrire Bruny (ça fait lapin tiens). Ou bien c'est fait exprès et la subtilité m'a échappé. En même temps, avec un i tout petit, ça fait moche. Ca lui va bien.

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien monsieur le professeur de français de J. A., soyez pointilleux jusqu'au bout! Sarkozy s'écrit avec un Y... mais pourrait néanmoins se passer de majuscule. Même si ce président n'est plus le mien.
    Ah.

    :)

    Edit : je n'avais pas vu le précédent commentaire qui vous faisait déjà la réflexion... ma phrase sonne un peu "anagrammatiquale" héhé...

    PS- (Ouaaaaaaaah le long commentaire), quand est-ce que votre livre sera dispo? (Suis-je au bon endroit pour parler de ça?... j'trouve ça plus cool que les MIO)

    Bon...je continue ma lecture.

    RépondreSupprimer
  6. Mercy Aude et L. (que je sais qui c'est :P).

    RépondreSupprimer
  7. Normal! Loin de moi l'idée de vouloir me planquer derrière une vulgaire lettre. =)

    Pauste Skriptoum- Le reste de ma lecture m'a beaucoup plu!

    RépondreSupprimer