mardi 30 décembre 2008

Bilan (première partie)

Temps des Fêtes, temps des souhaits, temps des listes de cadeaux, des soupers, des amis à voir, des résolutions. Temps de clore 2008, de fermer la boucle. Temps des bilans, quoi.

On compte, on cumule, on ressasse. On jauge les succès, on mesure les échecs. Certains des uns sont devenus des autres, et de futurs transfuges ne sont pas impossibles.

Voici quelques items. La liste est incomplète, je l'allongerai plus tard.

Crise économique:

La pire depuis celle de 29. Plusieurs explications possibles:
- Quand une baisse des PROFITS de 20 à 18 milliards par trimestre est une mauvaise nouvelle qui conduit à des mises à pied massives, on se dit que le système a quelque chose de pourri…
- Quand un gars change de voiture aux 2 ans, d'ordi à chaque année et de cellulaire aux six mois, il est difficile de lui demander de consommer plus;
- L'inconvénient avec la formule «Achetez tout de suite, payez dans un an», c'est qu'un jour, on est un an plus tard;
- Facebook.

Montréal perd sa course de Formule 1:
Les (H)uns y perdent une belle occasion de dépenser des milliers de dollars pour voir des voitures tourner en rond, des craques de seins siliconés sur Crescent et des homards crier «Yeah!» «Number one!» et autres rots bruyants en se renversant de la bière dessus. Les autres y gagnent paix, qualité de vie et quelques jours libres pour créer un 347e festival montréalais.

Élection de Barak Obama:
Pour la première fois, plus de Canadiens rêvent d'être Américains que le contraire.

Ré-élection de Stephen Harper:
Pour la seconde fois, plus de Canadiens rêvent d'être Américains que le contraire.

Ré-élection de Jean Charest:
Malgré tout, les Québécois semblent les seuls à vouloir rester (devenir?) Canadiens…

L'ADQ trébuche aux élections:
Personne ne montre le moindre désir de l'aider à se relever.

Dumont démissionne:
Il faudra faire passer la signification du D dans ADQ de Dumont à… euh… démocratique?

Québec solidaire réussit une percée:
La mieux peignée des deux têtes est élue. La gauche québécoise aura maintenant droit à 2 questions par six mois en chambre, mais à une immense et sympathique couverture médiatique. Un tout petit pas pour l'Homme,...

Une coalition fédérale tente de renverser le gouvernement:
Ce qui se fait partout ailleurs depuis belle lurette survient finalement au Canada. Plusieurs crient bravo, plusieurs crient au scandale. On réveille la gouvern(ante) générale en panique: saura-t-elle faire autre chose que des «beu-byes»? Puis arrive la vidéo de Dion…

Stéphane Dion démissionne:
En l'entendant annoncer son départ, tout le monde soupire de soulagement, comme quand un enfant, après neuf mauvaises réponses de suite, donne la bonne à l'énigme: quelle est la couleur du cheval blanc d'Hector?

Sarkozy laisse tomber les Québécois:
Ce n'est pas la première fois que les Français laissent tomber les indépendantistes québécois. Heureusement, cette fois, les Québécois ne tombent pas de haut. Pour se venger, ils songent à surfinancer la formation de nouveaux chanteurs à voix que le Québec continuera à envoyer en France…

Le prix du pétrole connaît une hausse spectaculaire:
Les gens pensent à vendre leur VUS essaient l'autobus, tâtent le covoiturage... On vire au vert, il y a de l'espoir…

Le prix du pétrole connaît une baisse spectaculaire:
Les gens gardent leur VUS et remettent l'avenir de la planète à plus tard (sans réfléchir si plus tard il y aura).

Jeux olympiques de Pékin:
Tout le monde est tenté par un boycott de ces jeux offerts par une nation qui ignore souvent les droits de l'Homme, torture ses prisonniers, use de la peine de mort, envahit sauvagement des pays, mésinforme sa population pour mieux la manipuler et sous-paye sa classe ouvrière. Puis on se dit que finalement, ce pays ressemble drôlement aux États-Unis, mais en plus joli.

6 commentaires:

  1. D'accord pour tout sauf l'ADQ.
    Ce parti est mort, cessons d'en parler !

    RépondreSupprimer
  2. oh non, je ne suis pas d'accord. On en a assez parlé tant qu'il vivait. Parlons de sa mort, parlons-en encore!

    RépondreSupprimer
  3. Très bien dit! (Je n'ai pas tout compris concernant la politique québecoise, mais autrement je suis d'accord.)

    Très bonne nouvelle année à toi et ta famille! Bisoux!

    RépondreSupprimer
  4. Moissi je dis que c'est la faute à Facebook. Le mot ami n'a jamais été autant galvaudé (tsé, genre avec des petits pois, du poulet pis de la sauce au sel?). J'annonce pour 2009 un retour aux vrais amis. On se voit quand?

    Bonne année Rodney, hâte de te voir.

    xx

    RépondreSupprimer
  5. Salut Daniel! Prend pas de temps pour nous allongés ton billet bilan 08 fort intéressant:) Moi c'est le grand prix qui me désole le plus , c'est bien dommage ,c'est a croire qu'on va tout perdre. Any way ...

    Bonne année 2009 a toi et ta famille !!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai bien ri et plus qu'au Bye Bye (il faut dire que je pédalais en même temps sur mon vélo stationnaire...)

    Ton humour est intelligent comme toi!

    Rodney... Je la garde celle-là!

    Mais je ne suis pas prête à me débaraser de Facebook pour la cause économique, ha ça non!

    Ta blague sur Sarko et les chanteuses à voix qu'on envoie en France... Elle est bonne! Une internationnale entre la France et le Québec.

    RépondreSupprimer