lundi 2 avril 2007

Rendez-vous

Je lui ai donné rendez-vous au bar à 20h18. À et 18, comme ça, pour rien. Parce que ce n’est pas un chiffre rond. Ce n’est pas carré non plus, mais bon.

Je lui ai dit que j’aurais un col roulé noir, des lunettes à montures métalliques, un livre. J’ai hésité entre Comment faire l’amour à un nègre sans se fatiguer pour les promesses, Cyrano de Bergerac pour le romantisme, et Kennedy et moi pour mon âge et ma calvitie.

Il est 20h29. J’attends encore qu’elle entre. J’ai choisi Journal d'un vieux dégueulasse, pour voir si elle a de l'humour...

Il est 20h37. La porte ne s’ouvre toujours pas. J'aurais dû choisir En attendant Godot.

20h43. La porte s'ouvre enfin. Un vieux barbus entre. Je retourne à mon livre. C'est rendu que Bukowski m'emmerde.

20h49. Porte toujours close. J'ai des envies d'Âmes grises de Claudel.

20h56. Si ça se trouve, elle ne sait pas lire, la conne.

21h17. Bukowski est un pathétique fini. Je l'aime bien. Encore un café - non, une bière plutôt - et une dizaine de pages. Après je m'en vais. Je n'ai pas juste cela à faire, attendre des femelles...

21h21. C'est encore l'heure du deux pour un. Ce serait con de laisser passer...

22h33. J'ai passé au travers du livre. J'ai bien ri. Elle ne sait pas ce qu'elle a manqué, l'idiote analphabète. Bon, une dernière bière. Juste une.

23h57. Toutes des salopes, j'te jure...

0h26. Je crois vraiment qu'elle ne viendra pas. C'est vraiment le désert, ce bar de ploucs. Même pas un vieux boudin sur lequel me replier. Allez, un petit verre et je file.

1h54. Il me reste tout juste assez de monnaie pour un dernier verre. Juste un dernier...

4 commentaires:

  1. J'adore.
    Sur ce, je m'envoie un scotch derrière la cravate à 11 h du mat.

    RépondreSupprimer
  2. Oups... Ne cherchez pas de signification à la majuscule du U...

    On se voit mercredi?

    RépondreSupprimer
  3. Elle est peut-être venue, la fille. Mais c'est sûr qu'en le voyant s'enfiler "blonde" sur "blonde", elle a dû tourner les talons sans attendre son tour...

    Le choix du livre aurait ainsi dû se porter sur: " La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules". (enfin, Majuscules dans ce cas là!)

    RépondreSupprimer