jeudi 23 novembre 2006

L'Organisation des nations désunies

On avait déjà des parcs nationaux, une bibliothèque nationale (du Québec) et une capitale nationale (Québec). On avait plein de trucs nationaux, mais nous n'étions pas une nation.
Mais ça, c'était hier. Grâce à Stephen, qui a dit à tous que le Québec était une nation dans un Canada uni!

À voir Charest, Ignatieff et Harper fêter au diapason, je me dis que s'il y a bénéfice quelque part, il n'est pas de notre bord.

Le Québec est une nation dans un Canada uni... C'est comme dire à un Noir: toi, t'es un Noir et tu vis dans notre quartier, alors, euh.. c'est ça. Le Noir il est content, puis il retourne chercher un appartement pour sa famille et continue à se faire dire que, désolé, on vient justement de le louer... Mais il est un Noir alors... Yé! Chill man! Il devrait être heureux de savoir que les autres le disent...

***

Tout cela est symbolique, paraît-il. Mais extrapolons le symbole un brin, pour le plaisir de la chose: le Québec est une nation dans un Canada uni. Ainsi, on suppose qu'il y a au moins une autre nation à laquelle s'unir. Le Canada uni est donc un ensemble, une (dés)organisation de nations unies, et les relations entre ces dernières seraient donc internationales.
C'est-ti pas beau, ça?!
Voilà comment vendre du rêve pour pas cher!

Ce n'est pas l'idée que vous aviez de l'Organisation des nations unies et des relations internationales? Criss que vous êtes difficiles à contenter...

4 commentaires:

  1. Ce qui est écoeurant, c'est qu'on ne l'ait pas reconnu avant ça. Ça arrive en 2006 alors que ça fait longtemps que le Québec est une nation!

    Et pis oui, ça va en faire une, de différence. Devant la cour suprême, par exemple, une nation ayant un autre statut que celui de simple province, a plus de moyens pour revendiquer ses droits. C'est pas rien, ça. Ça peut mener à d'importants changements.

    Reste à voir, évidemment, comment ces revendications seront traitées... si à ce moment-là elles sont ignorées, diminuées, alors on pourra crier à l'hypocrisie et au mensonge et tout ce que vous voudrez... mais il est trop tôt pour porter un jugement défaitiste, qui n'accomplit rien, sinon de nourrir une certaine complaisance collective d'auto apitoiement.

    C'est mon avis!

    Autrement, drôlement bon, ce blogue! Bravo.

    RépondreSupprimer
  2. Province, nation, pays. Même destin très peu québecois, d'ici peu. Just like that.

    RépondreSupprimer
  3. C'en est rendu marrant, elle est surréelle cette histoire.

    RépondreSupprimer