dimanche 30 décembre 2012

Repos

Hier soir, je regardais ce film où un enfant pagayait sur un lac désert, dont les rives étaient libres de tout chalet, comme ces lacs des Laurentides de mon enfance. Puis j’ai réalisé qu’il y avait longtemps que je n’avais vu ni entendu aucun humain. Ça me reposerait. 

Ce genre d'isolement devrait être un droit, voire une obligation annuelle. Quelques jours sans voir personne, ça calmerait bien des esprits. Au pire ça nous ferait des vacances d'André Pratte, ce qui n'est pas rien.

2 commentaires:

  1. Ouf...
    J'ai vraiment hésité à briser le silence dans l'espace des commentaires.
    J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

    RépondreSupprimer
  2. j'écris parce que je chante mal
    votre esprit très pointu me fait sourire de joie
    bravo pour votre blogue:)))

    Dans le cadre de mon vagabondage conceptuel
    blogues-musée pertinents mais aléatoires
    pour mon oeuvre pertinente mais aléatoire

    permettez-moi de vous offrir
    une de mes chansons
    qui a été réellement vécue
    mot pour mot le long de la 117
    dans un de mes vagabondages poétiques

    MICHEL MICHEL MICHEL

    COUPLET 1

    j’avais dormi
    sous un pont la nuit
    dans l’coin d’Ste-Rose,
    dans l’coin d’Ste-Rose

    j’avais marché la 117 sans fin
    sans une pause
    sans une pause

    j’ne fais jamais de pouce ami
    sous les étoiles sous les étoiles

    je n’sais jamais
    qui arrêtera
    et me ramassera
    et me ramassera

    REFRAIN

    Michel, Michel, Michel
    Michel, Michel, Michel

    tant de bonté dans le même homme
    toi l’arroseur d’immensité
    la poésie d’un grand soleil
    dans la vie
    la poésie d’un grand soleil
    dans la vie

    COUPLET 2

    tu m’as ouvert
    un compte de banque ami
    avec adresse fournie
    avec adresse fournie

    j’ai pu guérir
    de mes ampoules aux pieds
    dormir dans de bons draps
    manger un bon repas

    combien d’artistes
    combien de créateurs
    de vagabonds rieurs
    de vagabonds rieurs

    chantent le prénom
    d’un homme d’honneur,
    d’un homme de grand coeur
    d’un homme de grand coeur

    COUPLET 3

    toi qui n’a même pas un sous à toi
    que les huissiers harcèlent
    que les huissiers harcèlent

    t’as deposé
    une offre d’achat de roi
    pour une maison tres belle
    pour une maison tres belle

    dont tu arroses tous les jours
    les fleurs
    pour que des millionnaires
    autour de cette demeure

    remplissent
    les comptes de banque
    de tes rêveurs
    de tes célestes marcheurs

    REFRAIN FINAL

    Michel Michel Michel
    Miche Michel Michel

    tant de bonté dans le même homme
    toi l’arroseur d’immensité

    la poésie dun grand soleil
    dans la vie

    la poésie
    d’un grand soleil

    pour des centaines
    de vies

    Pierrot
    vagabond céleste

    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com

    www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

    sur google,
    Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste
    www.simongauthier.com

    RépondreSupprimer