mardi 1 mars 2011

Avec assurance

-       1 million ou 2?
-       1 ça devrait faire.
-       Franchise de 500$? 250$ Pas de franchise?
-       Je peux m’assurer sans franchise?
-      Oui. Mais c’est plus cher.
-       Pas si je peux vous raconter n'importe quoi, du genre j'ai 65 ans et je roule 50 km par année.
-       
-       Je rigole.
-       
-       Dans le sens de «sans franchise»…
-       
-       Dans le sens de «pas être franc»…
-       
-      Oui, bon. 500$
-       Et combien pour feu-vol-vandalisme?
-       Même affaire.
-       J’entre ces infos et je vous reviens.

(Note importante : quand un préposé vous met en attente de la sorte, il n’est pas rare qu’il puisse toujours vous entendre même si vous ne l’entendez pas. Un truc : Ne dites pas de méchancetés du genre «Quel idiot!» et faites semblant de parler à quelqu’un et dites tout bas à quel point vous avez un bon service et combien vous espérez payer de prime.
Exemple : (vous êtes en attente) Chérie?! Oui, je suis en attente, là. Le gars est parti calculer ma prime. Il est super fin!... L’autre compagnie m’a proposé 525$ (C’est faux, elle propose 580$, mais on est ratoureux). S'il me revient avec le même montant, je prends l’assurance avec lui.)

(attente…)

-       Monsieur Rondeau?
-       Oui?
-       J’ai calculé votre prime. Ce sera 598$. Mais vous mesurez combien, monsieur Rondeau?
-       1m72. Quand je me tiens droit.
-       Ça tombe bien, on offre justement un rabais de 75$ aux jeunes parents qui mesurent entre 1m70 et 1m75. Ça vous fait donc une prime de (il doit bien sûr faire l’équation à la calculette)… 523$.

(Qu’est-ce que je vous avais dit!?! In your face, assureur!)

-       Super! Je prends.
-       Vous préférez payer à tempérament?
-       Dois-je faire un test psychologique?
-       
-       Je rigole…
-       
-       pour évaluer mon tempérament…
-       
-       
-       
-       Oui, bon. Par tempérament.
-       Je m'assure du calcul final et je vous reviens.

     Chérie! J'ai pogné un méchant gars plate!

     (attente…)

-       Bon. Monsieur Rondeau? Vous m'avez dit que vous mesuriez 1m72, n'est-ce pas?
-       Oui.
-       C'est plate. Je me suis trompé. Le rabais s'adresse aux gens d'1m73 et plus...

10 commentaires:

  1. Haha... Très bon Daniel. Je ne connaissais pas le truc de la mise en attente... :-)

    RépondreSupprimer
  2. Épique! Tu vas finir scénariste, toi aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Pour avoir travaillé dans un centre d'appel, je peux vous dire que vous êtes réellement en attente que si vous entendez la musique/pub. Sinon vous êtes seulement sur le "mute" du micro du gars, qui peut aussi dire à ses collègues : "Ce gars est un imbécile !"...

    RépondreSupprimer
  4. Excellent scénario, pour assurances tous risques!

    RépondreSupprimer
  5. Excellente parodie du domaine des assurances. On se sent si souvent conviés à un souper de cons... Très bons dialogues, même dans l'utilisation des points de suspension, beaucoup trop efficaces pour retenir ses éclats de rire. Bravo Daniel.

    RépondreSupprimer
  6. Est bien pris qui croyait prendre :-D

    Je potine!
    http://www.la-mere-est-calme.com/2011/03/quand-dimanche-rime-avec-potinage.html

    (en ligne dimanche!)

    RépondreSupprimer
  7. Le gars, il aurait dû t'offrir une réduction de 25% pour ton humour, mais les assureurs sont pires que le gouvernement du plusssss beau pays du monde : ils ne comprennent rien à la beauté de la culture, et à son importance.

    Dommage que je ne sois pas assureur, ça t'aurait coûté trois fois rien. Je t'aurais peut-être même payé pour t'assurer, pour m'assurer que tu continues à écrire, à me faire rire.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour le truc! J'en ferai bon usage!

    Accent Grave

    RépondreSupprimer