lundi 17 mai 2010

Aphorisme

Je n'ai rien contre Jésus. C'est son fan club qui m'inquiète.

10 commentaires:

  1. Ah ah, je disais la même chose cette semaine
    à propos du Canadien! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ici, je crois paraphraser je ne sais plus qui. Si vous le savez, dites-le moi.

    RépondreSupprimer
  3. http://www.facebook.com/pages/Ive-got-nothing-against-God-Its-his-fan-club-I-cant-stand/225625583486?v=info

    FB...

    RépondreSupprimer
  4. Merci!
    Je l'ai lu ailleurs aussi. Avant que Facebook ne soit. Si ça se peut, ça date de 100 ans...

    RépondreSupprimer
  5. « Tout a été dit, et l'on vient trop tard, depuis sept mille ans qu'il y a des hommes, et qui pensent » (La Bruyère)

    RépondreSupprimer
  6. où comment la pensée d'un être éminent est trahie par des nuées d'imbéciles...

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai qu'il était d'une très bonne famille.
    Surtout du côté de sa mère.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle excellente réflexion, hilarant!

    Jésus... le Canadien... c'est pareil! Les dévots restent des dévots.

    Accent Grave

    RépondreSupprimer
  9. C'est gentil de t'inquiété pour ma mère, présidente du fan club ;)

    RépondreSupprimer
  10. Comme je le dis souvent: J'aime bien Jésus, c'est un bon diable.

    RépondreSupprimer