samedi 12 novembre 2011

Karkwa diète

Bon. Je ne tiens pas tant que ça à partir le débat, mais je lance tout de même le questionnement suivant :

Pourquoi ne reproche-t-on jamais aux comédiens de jouer dans une publicité?

Pourquoi nous ne leur reprochons jamais de prêter ne serait-ce que leur voix à un commanditaire, même quand ce dernier va à l'encontre des valeurs profondes du comédien (je pense ici à un comédien bien connu pour ses valeurs écologiques - et en meilleure position financière que bien d'autres - qui a prêté sa voix à une marque de camions)?

Bref, pourquoi quand on arrive à la musique, on a l'impression que l'artiste vend son âme, alors qu'on est plus enclins à comprendre les motifs économiques de celui qui prête son corps et sa voix à un publicitaire? (et encore là, pas toujours: qui a reproché à Malajube son contrat avec Zellers?)

Mais bon. Personnellement - et ça ne règle rien au questionnement - je crois que Coca Cola fera vendre plus de Karkwa que Karkwa fera vendre de Coke diète. Et c'est tant mieux.

3 commentaires:

  1. Le prof masqué12 novembre 2011 19:33

    Excellente réflexion. Janine Sutto et Acumassage, on a rigolé, mais on n'a jamais remis en question son professionnalisme. C'est peut-être le fait que l'oeuvre et non l'exécutant soit «utilisée» dans la pub. Si Albert Millaire vendait du Coke en jouant Molière, on serait choqué de l'utilisation de ce classique, pas du fait que Millaire vende du Coke.

    RépondreEffacer
  2. La face ploguée dans l'exhaust de la Ferrari...

    RépondreEffacer
  3. Peut-être le le comédien dont tu parles, en plus de ses valeurs écologique, a assez de jugement pour comprendre qu'un camion est un outils qui permet a bien des gens de gagner leurs vie.

    Pourquoi quand ''ON'' arrive à la musique, ''ON'' a l'impression que l'artiste vend son âme??? Parce qu'on a pas de vie!

    RépondreEffacer