lundi 27 juin 2011

En Diagonale

Je sirote mon café au comptoir près de la fenêtre. Mon stylo arrêté imbibe lentement la page de son encre pendant que je scrute la vie passer au coin de la Couronne et Charest, intersection que les gens du coin, contrairement aux touristes, traversent en diagonale pour sauver du temps. J’essaie de ne pas avoir l’air trop voyeur, mais il est si rare que je puisse regarder la vie passer sans craindre que le petit dernier ne mange ce qui traine par terre que je m'en fous un peu.

Je fais donc le voyeur. J'observe les gens déambuler et je note les points d’interrogation qui surgissent : Y a-t-il encore des filles de 30 ans sans tatouage? Pourquoi est-il correct pour une femme de se teindre les cheveux et pas pour un homme? Pourquoi cette dame aux cheveux raisin méprise-t-elle du regard ces ados aux cheveux bleus? Quelle est la différence entre les seins tombants de ce vieil homme en bedaine et ceux que sa femme doit garder cachés sous sa blouse fleurie?

Près de moi, un jeune qui pavane ses boxers de couleur louche, la ceinture de ses jeans en bas des fesses, me regarde écrire l’air de dire «Tu perds ton temps, crétin.» J’aurais le goût de lui répondre que ma ceinture, je la porte à la taille, et que j’ai écrit un livre à temps «perdu», moi monsieur...
Merde, méchante réplique de vieux con.

Et il me dirait quoi? Qu’écrire un livre ne prouve pas que je n’ai pas perdu mon temps?

Et que pourrais-je répondre?

Que... euh…

Wow. C'est rendu que même dans les discussions que j’invente, je n’ai plus le dernier mot.

J’ai perdu la main.

8 commentaires:

  1. Ton amie Diane28 juin 2011 06:56

    T'as peut-être plus le dernier mot, Dan, mais t'as toujours le mot juste.

    RépondreEffacer
  2. "Monsieur pipi" d'Amanda Sthers se pose les mêmes questions existencielles.

    RépondreEffacer
  3. Si t'avais le dernier mot ça serait inquiétant...

    RépondreEffacer
  4. S'agit simplement d'être en compagnie d'autres vieux cons et vieilles connes, comme moi, qui trouveront ta réplique impressionnante.

    Tout est dans la perspective.

    RépondreEffacer
  5. Perdre ton temps avec une telle prose? J'en doute.

    Je potine!
    http://www.la-mere-est-calme.com/2011/06/les-potins-du-dimanche-edition.html
    (en ligne dimanche)

    RépondreEffacer
  6. On n'a jamais le dernier, vous le savez vous avez des enfants!

    Un délice ce billet!

    Accent Grave

    RépondreEffacer
  7. Non non, vous avez le dernier mot. L'ado n'aurait pas répondu à la réplique de vieux con. Il serait resté bouche bée.

    RépondreEffacer
  8. Belle découverte. Je deviendrai une lectrice, presque, assidue. Le nom de blogue m'ayant attirée...

    RépondreEffacer