mardi 21 septembre 2010

Aphorisme

L'homme, tout comme sa douce, vieillit, et il se console comme il le peut de cette usure qui lentement le ronge. Combien ont entendu qu'à quarante ans, on est mieux que jamais dans notre peau?
Normal. Elle est de moins en moins serrée...

6 commentaires:

  1. Note à moi-même: Avale ta gorgée de jus AVANT de lire le prochain billet.

    Y'é où le torchon ? Y'en a plein l'écran et le clavier bordel !

    p.s. Merci pour l'éclat de rire...ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
  2. C’est aussi qu’à 40 ans, on a tout un répertoire de réponses toute faite pour les reproches de conjointes. Plus de pédalage, c’est l’assurance du vieux mâle qui prévaut.
    On a aussi assez de souvenirs pour apprécier les moments de bonheur à leur juste valeur, comme un connaisseur déguste un bon vin.
    Si la peau se relâche, on se met à craindre les coups de vent….

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de penser à cette entrevue qu'avait accordé Nancy Huston à je ne sais plus quel magazine français, peu de temps avant le tournant du siècle. Durant cette entrevue, elle avait dit: "Après 40 ans, la vie c'est du gâteau".

    Les mots de la romancière m'intriguent encore, vous devinez pourquoi.

    RépondreSupprimer
  4. RAnnieB: J'émettrai un avertissement avant la prochaine blague!

    Les Réflecteurs: En effet, notre répertoire de réponses toutes faites s'améliore. Le problème est que leur répertoire de répliques s'améliore aussi...

    Claudio: Question de mollesse de la pâte, je crois.

    RépondreSupprimer
  5. A quoi ça sert le stretching alors ? sinon à desserrer toutes ces chairs qui voudraient se rabougrir et améliorer sa posture. Encore faut il accepter de souffrir un peu car toute pratique physique exige quelques efforts. Pour une activité plus douce le Qi-Cong (gymnastique energétique) fera l'affaire. Les chinois en savent bcp sur ces sujets.

    RépondreSupprimer
  6. J'adore l'explication, merci pour ce petit sourire dominical!

    RépondreSupprimer