dimanche 8 août 2010

En attendant que je vous raconte nos beeeeeeeelles vacances en camping...

Les enfants font plusieurs jeux de mots, souvent par ignorance du mot juste, parfois à leur insu. Puis tout à coup...

Alors que son petit frère l'embête par une présence disons... importune, Romane me regarde et le décrit en riant:
«Clovis est un envahi-frère!»



Je sais, je l'ai déjà dit, c'est ma fille! J'en suis pas peu fier!

3 commentaires:

  1. HAHA. Trop cute, un envahi-frère! My god, c'est genre le meilleur jeu de mot de la blogosphère :D

    RépondreSupprimer
  2. Pour Romane, Clovis est un "envahi-frère"!...pour moi Clovis était un grand frère très spécial. Je lui souhaite d'être aussi complice avec ce petit frère que nous l'étions car nous avons beaucoup partagé depuis plus de quatre-vingts ans et ce, jusqu'à tout dernièrement.
    Dans la famille de ma mère, il y a toujours eu un fils prénommé Clovis. Si je réfère à la généalogie maternelle, j'ai connu toute petite, un "Clovis" grand'oncle prêtre, un cousin "Clovis" fils aîné du frère de maman lui aussi devenu prêtre missionnaire. Et maman qui prénomma son aîné "Clovis" qui fut mon grand frère. Ce dernier a eu un fils et là se brisa la tradition car il n'aimait pas son nom mais moi j'aime et je suis toute contente que ce prénom reprenne vie tout en passant par votre fils.
    Voilà pourquoi je suivrai avec plaisir vos clins d'oeil de Romane et Clovis!
    Gardez dans un livre toutes les remarques
    enfantines de Romane, c'est très précieux car c'est plein de fraIcheur, de naiveté c'est intemporel. J'ai un fils qui, un jour, m'a dit vers ses quatre ans...maman le vent c'est de l'air élastique et aujourd'hui quand il vente il m'avoue en sourire!!!

    RépondreSupprimer