mercredi 13 janvier 2010

Haïti

Ce n'était déjà pas la joie tous les jours...
Aujourd'hui, en Haïti, c'est ni plus ni moins l'enfer.
Et plus les heures passent, pire c'est.

Ce qui s'y passe présentement me laisse sans voix, sans mots, abasourdi.

Ici, depuis notre coin paisible du monde, nous ne pouvons faire grand chose mais notre seule compassion n'est pas suffisante.

Mon appel est simple et se doit d'être répété : Donnons.

Donnons à la mesure de nos moyens - qui sont immenses comparés aux leurs.

Donnons à des organismes établis, qui connaissent déjà Haïti et les Haïtiens, pour que notre argent se rende là-bas, qu'il aide le plus de gens possible. J'en fais une liste incomplète ci-bas. Cliquez sur celui de votre choix. Il ne vous reste plus qu'à sortir votre carte de crédit.

Et à mes amis haïtiens, à Marie-Gyslène et à Marie-Denise, entre autres, qui ont de la famille là-bas, je dis courage.











7 commentaires:

  1. «Mettra-t-on autant de diligence, d'enthousiasme et de centaines de
    milliards à reconstruire Port-au-Prince qu'on en a mis à sauver les
    banques, l'industrie automobile?» Pierre Foglia

    Tout est dans cette phrase.

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr qu'une larme ne suffira pas à dépoussiérer l'île...Je me joins à toi, Daniel.

    RépondreSupprimer
  3. C'est déjà fait mon "beau-cousin"... Cet après-midi avant même de lire ton billet!!!!

    Sophie

    RépondreSupprimer
  4. Voici un autre organisme bien établi depuis 20 ans à Haïti a qui on peut donner.

    Partners in Health
    http://www.standwithhaiti.org/haiti

    RépondreSupprimer
  5. On donne, on donne mais l'aide ne se rend pas !
    Hier, j'ai vu un hélico canadien stationné à l'aéroport, avec deux soldats assis sur le bord de la porte qui jasaient tranquillement pendant que TOUS les hôpitaux d'Haïti manquent de tout !!!
    Grouillez-vous les gars ! ça presse !

    RépondreSupprimer
  6. Il parait que les pays arabes n'ont RIEN donné à date.....

    RépondreSupprimer