dimanche 22 mars 2009

Les jeunes, les clémentines, même combat...

Les clémentines d'aujourd'hui:
en plus d'être vulgaires, elles ne savent plus écrire.

Quand j'étions petit, elles auraient eu une fessée...


6 commentaires:

  1. Oh! Trop rigolo.
    Et comment on fait? Il est ou le petit trou des clémentines?

    RépondreSupprimer
  2. Hehe... Ça me fait penser à une caisse que j'ai vue où c'était marqué « sans aucun fourrage ».

    RépondreSupprimer
  3. http://megotzille.blogspot.com/2009/04/sex-sells.html

    Étant donné que je vous copie, autant vous faire rire autant que moi j'ai ris. La Fromagerie a bien failli perdre des clients !

    RépondreSupprimer
  4. hahaha j'ai travaillé dans un métro plus et le commis des fruits et légumes m'avait apporté le "label" de la caisse de clémentines. Une belle grosse pancarte bleue avec écrit dessus : Afourer en gros dessus. Sublime.

    RépondreSupprimer
  5. Qu'est ce que ces clémentines afourer ? et ça doit s'écrire comment ?

    RépondreSupprimer
  6. Afourer est le nom d'une ville qui se situe en région berbère (Moyen Atlas) du Maroc. Les clémentines viennent de là. La langue est le chelh et non l'arabe et encore moins le français. Le nom d'Afourer en chelh n'a rien de vulgaire.
    Vos remarques ravivent le souvenir de cette soirée à laquelle j'ai invité des compatriotes marocains. Je maîtrise mal ma langue d'origine car je suis fille d'immigrés et j'ai grandi en France. J'ai servi du taramosalata avec l'apéritif. Mes compatriotes, peu exposés à la cuisine grecque, m'ont demandé ce qu'était cette purée rose si délicieuse. J'ai répondu tout naturellement "du taramosalata" sans penser une seconde à la phonétique du nom. Ils ont été pris de rires inextinguibles, tant et tant que j'ai du attendre plusieurs minutes pour savoir ce qu'il y avait de si drôle, ils ne pouvaient parler tant ils riaient. Phonétiquement, taramosalata signifie en arabe dialectal du Maroc "salade de cul".
    Voilà... D'une langue à l'autre... Ah, j'oubliais mon souvenir de voyage en Bosnie il y a 20 ans : la limonade de marque "Pipi".

    RépondreSupprimer