samedi 15 novembre 2008

...

Désolé pour les longues pauses entre les billets. Entre les journées de boulot, je prépare notre nouveau chez-nous. Eh oui: deuxième déménagement en moins de 12 mois. La joie. Ce devrait être le dernier pour quelque temps, par contre.

D'ici le déménagement, il reste une tonne de trucs à faire, ne serait-ce que pour avoir un évier de cuisine. Je sais, vous allez dire que je suis délicat et j'ai un besoin formidable de luxe, mais j'ai jugé qu'un évier de cuisine serait bien. Un bout de comptoir aussi. Une vraie castafiore, je suis.

Il reste aussi de la peinture à étendre sur les murs, ce qui serait pas mal facile si ce n'était de ces foutues moulures partout. Des kilomètres de découpage.

Et je ne vous parle pas de la plomberie bouchée, du toit usé, du plancher à dénuder, à sabler et à vernir... En moins de deux semaines, la pizzeria reconnaît ma voix au téléphone, le resto du coin sait combien de crème dans mon café (noir!) et le quincailler est devenu mon confident. Même le gars qui a fait mon plancher est devenu mon ami Facebook, c'est dire...

Alors ceci: vous patientez un brin jusqu'à ce que je me sois installé, ou vous venez m'aider et vous patientez pareil jusqu'à ce que je sois installé.

C'est votre choix.

**


Je ne vous oblige à rien.


**





Il me reste 2 pinceaux...



**









J'disais ça d'même...

9 commentaires:

  1. J'ai soudainement une pensée pour la photo de votre bureau de travail, publiée dans un billet précédent... Je vous trouve courageux! Avec ce bureau-là, je pense que je ne déménagerais jamais :-)

    RépondreSupprimer
  2. En effet, déménager signifie remettre de l'ordre, et ainsi, je suis perdu pendant des mois...

    RépondreSupprimer
  3. Invente la téléportation et j'suis ton homme !

    RépondreSupprimer
  4. Bon, encore oublié de signer...pfffff.

    Gab

    RépondreSupprimer
  5. Je vous plains ! pauvre homme !
    Pas de femme-bricoleuse ? qui ferait tout en échange d'une étreinte amoureuse vite faite sur l'emplacement du futur lavabo?....
    Pas de véritables chums, doués en rénovation, qui se meurent d'envie de vous aider en échange d'une ou deux Labatts tablette ?
    Dommage !

    Garamond

    RépondreSupprimer
  6. He bien ... je te donerais volontier un coup de main! j'ai rénover durand trois mois l'année passé, a me rendre presque malade d'ouvrire des petits et gros chantiers de projets un peut partout dans mon chez-ns ,et que sa coute cher ! . L'évier est facile a fixer,juste le seal c toucher . Met de l'eau dans ton latex Daniel :)

    RépondreSupprimer
  7. Je suis dans la même situation, misère...

    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer