lundi 24 mars 2008

Attention, je vous écoute...

«Si j'étais un pénis, je serais un pénis mou.»
Diane Lebel


Vous vous dites que remise en contexte, cette citation a sûrement du sens.
Détrompez-vous... On le cherche encore.
Si quelqu'un y comprend quelque chose, prière de m'en faire part.

P.-S. Pauvre Diane. Allez lui remonter le moral un brin...

7 commentaires:

  1. le problème, c'est que pas mal tous les pénis sont mous pas mal tout le temps...

    besoin de rejoindre les rangs...?

    RépondreSupprimer
  2. En effet, il parait qu'on se complète bien...
    Pour ce qui est de trouver un sens à ses propos, j'imagine que c'est vers le bas...

    RépondreSupprimer
  3. J'imagine que c'est une personne qui a une orientation sexuelle particulière et qui a voulu nous mettre la puce à l'oreille, sinon un acte manqué envers sa famille.

    RépondreSupprimer
  4. Je tiens à rassurer Alexandre V: mon orientation sexuelle n'est en rien «particulière».

    J'ai juste ce don de me mettre le pied dans la bouche (ceci dit sans allusion sexuelle «particulière») plus souvent qu'à mon tour.

    Cette fois-ci, j'avoue que j'aurais peut-être dû ravaler... mes paroles (bande de pervers!)

    RépondreSupprimer
  5. Moi, je trouve ces mots très... Québécois :)

    RépondreSupprimer
  6. Doit y avoir un rapport avec vos parties de strip poker bande de pervers...

    RépondreSupprimer