lundi 22 octobre 2007

Attention, je vous lis....

Dans la revue L’actualité du 1er novembre 2007, un jeu de mots involontaire (mais savoureux)…

«La Commission européenne, dans son désir de standardiser les poids et mesures, a bien failli faire disparaître la traditionnelle pint de bière, pour la remplacer par le litre. Le projet a été abandonné à la suite des pressions [sic] des Anglais.» (page 124)

À la suite des pressions?

Les Anglais auraient saoulé les gens de la Commission?
Ils pourront dire que leurs pressions en ont saoulé plus d’un…
D’ailleurs, combien de fois ai-je cédé aux pressions anglaises? À moins que ce fût fût d’origines autres…

4 commentaires:

  1. Je dois dire que moi-même, j'ai trouvé ça bien charmant...

    Que dire, merci aux anglais qui ont si bien fait la pression et sauvé la pint...

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'était que du pétage de broue?

    Herrm... 'scusez-là!

    RépondreSupprimer
  3. Surtout qu'un litre à la place d'une pinte, on est pas perdant...

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, si on réglemente l'alcool, ça risque de standartiser le poids et la mesure des gens.

    Hmmm, c'est pas l'objet de l'article?

    RépondreSupprimer