samedi 8 septembre 2007

Un vrai Belge est plus fort qu'un Superman de rêves...

Je ne sais pour vous, mais il m’arrive fréquemment de souffrir du syndrome de l’imposteur, d’avoir cette certitude d’être surévalué par mes proches et de craindre qu’un jour quelqu’un ne se rende compte de la duperie. Les jours où ma réalité connaît des ratés, je me console en me disant que dans les fantasmes des autres, dans leurs rêves, je sais sûrement être mieux que je ne le suis vraiment, que mon Clark Kent devient Superman, une sorte de surhomme parfait, toujours à la hauteur.

C’est que je me disais jusqu’à hier soir quand j’appris qu’une blogueuse – et une jolie-brillante-populaire en plus (n’essayez pas, je ne vous dirai son nom, même sous la torture… Aie!... Non… Ouch!... Nenni… AYOYE! ok, ok, OK! Elle est dans la liste à côté...) avait rêvé de moi! Sur le coup, j'ai senti ma cape claquer au vent. C'était avant d'apprendre la suite: il semble que dans son rêve, dans ce lieu où tout m'était permis, à l'instar (Alain, le frère de Ringo...) de ma réalité, j'aie manqué de romantisme au point où à son réveil, au moment où le rêve et la réalité se confondent, la jolie se soit dit qu’il fallait vraiment qu’elle me laisse pour revenir à ses anciennes belges amours (qui ronflaient toujours à ses côtés…)

Quand votre identité de rêves n’est pas à la hauteur, que vous reste-t-il, hein?

Misère...

6 commentaires:

  1. Reste les illusions mon cher...
    Les illustions, ya que ça de vrai de nos jours!

    RépondreSupprimer
  2. << La fameuse logique féminine est un plat de pragmatisme épicé et de lucidité en crème fouettée qui se mange froid >>
    dit souvent Alain, l'autre philosophe qui fête Saint-Alain ce 09 septembre, comme Alain Starr et aussi Alain Rey, l'ange du Petit Robert..!:)
    Ne prenons pas de gants pour mitonner nos menus de croquemitaine ou de superman, et laissons à chacun ses goûts, ses préférences, sa manière de déguster les plats servis par notre avatar dans cette auberge virtuelle où jamais nous ne sommes en vrac, au saut du lit, les cheveux en bataille, juste avant la bienfaitrice douche matinale...

    PS: Désolé Daniel, mais le flacon est vraiment trop dispendieux, pis je préfère le Bourbon, faque..!:)

    RépondreSupprimer
  3. Ou alors peut-être que dans votre cas le réel surpasse l'imaginaire?

    RépondreSupprimer
  4. Console-toi. Contrairement à moi qui est moi, au moins toi, tu es toi. Et dire qu’elle pensait que j’étais toi... et moi aussi pour un moment!

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. J'essaye désespérément depuis cette nuit fatidique de faire des rêves plus intéressants te concernant, mais hélas, sans succès. Peut-être est-ce parce que je subodore le sosie de Platinum Blonde qui sommeille (c'est le cas de le dire) encore en toi...

    RépondreSupprimer