mercredi 18 juillet 2007

Doutes et Redoutes

J’admire les gens sûrs d’eux, qui tergiversent peu, qui semblent distinguer rapidement les tenants et les aboutissants dans toutes situations, même inédites. Avec eux, on a l’impression que peu importe les vents, le bateau tiendra le cap. Et si jamais ce cap change, c’est qu’il y aura une bonne raison, que ce sera mieux ainsi.

Moi, je ne suis pas de cette trempe. Je ne suis sûr de rien. Je suis dubitatif de tout. Je me remets toujours en question, moi et tout le reste d’ailleurs. J’ai ainsi le point final hésitant. Une sorte de coda en trois petits points.

Peut-être pas, sûrement des fois, mais je n’en suis pas certain.

Menfin, pas toujours…

11 commentaires:

  1. Semble bien qu'il n'y ait pas plus québecois type que vous, mais j'en suis pas certain.

    RépondreSupprimer
  2. Aux yeux d'un quidam français québécologue, sinon canadophile, mais nord-américanophobe au demeurant, l'image mentale du Québécois qui ne sait dire "OUI!" pas davantage que "NON!" est d'une évidence rare, un peu comme celle de la Québécoise élue, année après année, Reine des "Quitteuses" par la majorité des non-résidents de la Belle Province flushés par leur blonde à la tombée d'un jour!:)
    De là à affirmer que vous sombrez dans le lieu commun, il reste un océan de respect que je ne saurais franchir, sincèrement :) Bien à vous lire, votre fidèle anonyme, vaguedemain.vip-blog.com :)

    RépondreSupprimer
  3. Ben dit donc, le Français "anonyme" si pro en "Nord-D'Amérique"....Si tu nous parlais un peu des habitudes provisoires de ton coin ?

    RépondreSupprimer
  4. Diane, mon infirmière préférée, ma douce et tendre promise, ne prends pas ce fin blog pour un forum ordinaire : Nous règlerons nos galères intestines sur l'oreiller, et cela dès que possible!:) vaguedemain***

    RépondreSupprimer
  5. Chez nous aussi, nous avons nos habitudes Provi-Soir...

    RépondreSupprimer
  6. Je me reconnais dans ce tcha tcha en avant, en arrière... et de ça j'en suis certaine. Ce qui n'est pas nécessairement une victoire sur l'incertitude. De ne pas être certaine d'y voir mon portrait tout craché m'aurait au contraire un peu rassurée.

    RépondreSupprimer
  7. Au vaguedemain....
    Y a aucun règlement instestine ici !
    J'te demande de nous parler de vos habitudes provisoires...
    Puisque tu dis nous connaitre si bien (dans nos oui/non en autre)faut que l'on connaisse aussi vos habitudes...:))
    Comme dans :
    Oui, la salle de bain ici, oui mais non elle sera ailleurs !
    Alors oui provisoire et non tout l'temps...
    Finalement vous vous y connaissez en oui/non mieux que d'autres :))))

    RépondreSupprimer
  8. A Daniel et Bibco...
    Finalement, mon astination avec le cousin français c'est aussi pour vous demandez si vous allez de la généralité suivante :
    Les Québécois ne savent dirent ni oui ni non !
    Sommes nous vraiment avec cette étiquette ?
    Parce que pour moi, les généralités ou jugements de valeur qui ont pour seule base un propos de blogueur, j'ai du mal à comprendre sans astiner :)))
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Se questionner, ça ouvre aussi les esprits.

    Un avocat du diable

    RépondreSupprimer