mardi 6 mars 2007

Dans le bar d'Amsterdam...

Attablé à une table, je bois un café dans un café dont la mousse s’émousse. Depuis quelque temps, ma vie se faisait redondante. De ma fenêtre, j’ai vue sur un petit parc, un canal, la brasserie Heineken. Les touristes qui se rendent jusqu’ici le font pour les musées, pour la brasserie, pas pour prendre un café. Je suis tranquille.

Quatre êtres vivants m’entourent: le garçon, deux clients, un fox terrier. Tous parlent néerlandais. Le chien est assis sur un tabouret, tel un client régulier, et il me scrute avec intérêt. Il semble se demander ce que peut bien faire cet étranger dans son royaume, ce nain d’un mètre soixante-dix dans cet univers de deux-mètres.

Quelques minutes s’écoulent avant que je ne remarque le petit bout rose qui pointe entre ses pattes arrière. Je suis invisible depuis des mois déjà, et voilà que le premier être qui pose son regard sur moi me trouve bandant.

7 commentaires:

  1. je suis juste venu te dire allô!!

    :-)

    xx
    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Au moins, tu pognes encore... Sans blague, j'ai aussi aimé l'autre Amsterdam.

    RépondreSupprimer
  3. Si la vie est redondante, la prochaine érection est imminente

    RépondreSupprimer
  4. Ça te fait une belle jambe... ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Un boute-en-train qui a du chien: Ca me rappelle Luis Mariano! Un vrai Gai luron, vous!:) Vaguedemain***

    RépondreSupprimer
  6. Il devait être attiré par les poils de barbe!!!
    Salut de la part d'un gars qui est sorti de sa ville hier!
    Bize

    RépondreSupprimer