mercredi 21 mars 2007

Besoin de vacances

Imaginez-vous sur un lac, un matin d’été. Vous êtes seul. Votre coin de pêche est à 300 mètres, dans une petite baie où viennent parfois s'abreuver des orignaux. Les petites vaguelettes tapotent l’aluminium de votre chaloupe et, pour le dernier droit, vous décidez de foutre les gaz de votre moteur hors bord deux forces à fond…
Vous entendez ce petit bruit aigu de mécanique qui trime dur?
C’est exactement le bruit de mon ordi au bureau, ce matin…

J'aime bien, c’est comme si j’étais en voyage de pêche. Les poissons en moins…

Non, attendez, il y a eu un petit coup sur la ligne... En v'là un…

7 commentaires:

  1. mais n'entends-tu pas aussi le sifflement incessant du Moustique, ce terrible prédateur ( surtout de jeunes immigrants)?

    RépondreEffacer
  2. Mais que sont ces bulles? Un autre poisson... Ça mord drôlement, aujourd'hui...

    Quoi? Le moustique aime l'immigrant? C'est pour ça qu'on en voit moins en région qu'à Montréal? Quand je pense à l'appétit des moustiques abitibiens, je plains les immigrants qui s'installent à Matagami...

    RépondreEffacer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  4. Il peut parfois être difficile de saisir à quel bout de la ligne se trouvent les poissons...
    Et ils sont si nombreux, qu'on peine à imaginer la seine.
    Il ne faut jamais travailler sans filet.
    J.R. sous influence virale.

    RépondreEffacer
  5. L'important, c'est d'avoir une vue sur LCD, un beau wallpaper feignant la tridimensionalité. Un champ ou une steppe dont le nom finit par jpg.

    RépondreEffacer
  6. O
    O
    . o <>< ∞∞∞∞∞

    ê®®®††∏ŒËÍ·‚∆∑ΩΩ

    (les gens jettent n'importe quoi au fond de l'eau)

    RépondreEffacer