mardi 5 septembre 2006

One less tata; billions to go.


Dans le cas de Steve Irwin, mourir tué par une raie, c'est un peu comme si un parachutiste extrême mourait en tombant en bas de sa chaise. Et pour tous les crocodiles qui ont tenté de le mordre, se faire damer le pion par une raie, c'est perdre une course derrière un cul-de-jatte... Ça s'appelle rater sa sortie!

On ne peut dire qu'il n'a pas couru après! (bon, ok, cette fois, il nageait...)

Irwin doit déjà être à cheval sur saint Pierre en train de le maîtriser, cet hurluberlu.
***

Juste pour le «spectacle» avec son bébé, je te remercie, raie!

22 commentaires:

  1. On dit pas perdre une course derrière un cul de jatte, on dit perdre une course derrière une raie de jatte.

    RépondreSupprimer
  2. They shure know how to have fun, down-under...

    RépondreSupprimer
  3. Si la raie te pique, c'est qu'elle n'est pas propre.

    RépondreSupprimer
  4. Cette photo est truckée, il n'a pas tenu son bébé devant ainsi. Il le tenait avec son bras gauche, en retrait. Ce qu'il tenait dans sa main droite est de la nourriture pour le crocodile. On voit sur son bras gauche à l'air "bizarre"... le trucage paraît...

    Néanmoins, être la mère de cet enfant-là, il n'aurait même pas eu la chance de l'amener au show. Méchante malade!

    Un autre enfant orphelin de père...

    RépondreSupprimer
  5. Y'en a marre! : Cette fois, tu as raison pour le trucage (parce que la dernière fois où tu as dit qu'il y avait trucage sur une de mes photos, t'étais un peu dans le champ...). Ainsi, j'ai mis la photo originale.

    Je continuerai à croire que la DPJ est déjà intervenue pour moins que ça, même en version originale.

    RépondreSupprimer
  6. D'autant qu'il est assez clair que cet enfant a encore besoin qu'on lui soutienne la tête ! Remarquez que si le père a l'habitude de manipuler de la viande crue de l'autre main, il vaut peut-être mieux qu'il s'abstienne...

    RépondreSupprimer
  7. Si je comprend bien, il est rayé de la carte!

    RépondreSupprimer
  8. Je vous trouve un peu sévère envers Steve Irwin. Le gars a peu être manqué de jugement quand l'incident de 2003 est arrivé mais c'était quand même un environnementaliste hors de l'ordinaire.

    Il va me manquer ce type de Down under....

    RépondreSupprimer
  9. Je crois que pour informer, on n'a pas besoin de faire le clown. Je crois aussi que si on aime les animaux, on ne les provoque pas pour rien. La meilleure façon de prouver qu'on aime la nature, c'est de lui foutre la paix, pas d'en faire un numéro de cirque. «Attendez, je le poigne... Voilà: regardez les grands crocs, wow!»... Pathétique.

    Ce gars-là voulait juste montrer au monde entier qu'il pouvait maîtriser n'importe quelle bête féroce. Il avait presque raison.

    Irwin symbolisait trrrrrrès bien l'humanité, selon moi. Attention à la raie qui s'en vient...

    RépondreSupprimer
  10. Peut-être les animateurs de Bêtes pas bêtes + ...

    RépondreSupprimer
  11. Tout à fait d'accord avec toi, Dan. De la nature spectacle à l'américaine - pay 20 bucks to throw a rattle snake in the Grand Canyon !...

    RépondreSupprimer
  12. Très décevant comme commentaire sur M. Irwin. C'est très mal connaître le personnage que de le traiter de tata.

    Bon, ok, nourrir un crocodile avec un bébé dans les bras c'est pas l'idée du siècle. Je vous l'accorde. Mais il aura réussi à faire parler de lui et de ses activités de conservation de la nature partout dans le monde avec cette histoire...

    Mais pour le reste faudrait vous renseigner un peu mieux sur tout ce qu'il a fait pour sauver les animaux en voie de disparition un peu partout dans le monde et principalement en australie. L'endroit avec le plus haut taux de disparition d'espèces sur la planète.

    Oui, il utilisait un style "spectacle" flamboyant et "over the top". Pouvons nous vraiment lui reprocher d'être de son temps? Son but était de conscientiser le plus de gens possible au désastre auquel nous faisons face avec la détérioration de la planète et la dispation de la faune. Son style lui aura permit d'être connu partout dans le monde.

    Lisez les journaux et regarder la télévision, tous les témoignages de la communauté scientifique sont en sa faveur. Tous disent que nous avont perdu un guerrier de la nature qui se battait jour après jour pour nous ouvrir les yeux. Les générations futures en ont grandement besoin...

    Stephane

    p.s. ce commentaire me fait penser à ce que l'on se criait par la tête dans la cours d'école:

    "ce lui qui l'dit, c'est lui qui l'est" ;) sans rancune!

    RépondreSupprimer
  13. "Tous disent"... Ah ben là! si "tous" le disent, on va bien être obligé de le dire nous aussi...

    ***

    Oui, il a posé de très honorables gestes pour la nature, mais bordel! fallait-il pour autant qu'il aille picosser les croco, stresser les serpents et manipuler de force plus d'une autre bête! Est-ce que sauver les animaux signifie qu'on doit aller les déranger dans leur habitat et risquer bien, bien inutilement sa vie en gueulant avec un serpent dans la main?

    Je trouve sa mort franchement dommage, comme je trouve la mort de tout père de famille franchement dommage. Mais ça s'arrête là.

    Enfin bref... on se répète.

    RépondreSupprimer
  14. Ben voyons, voir s'il faut le dire parce qu'"ils le disent tous". Là n'est pas la question.

    Ce n'était que pour faire remarquer que si, en tout cas jusqu'à preuve du contraire, la majorité de la communauté scientifique (les naturalistes en particulier)considère son travail comme sérieux et sa mort comme une lourde perte pour la "cause", il n'était peut-être pas très opportun de traîter le gars de "tata".

    Est-ce que ses méthodes étaient discutables? Personnellement, je ne crois pas. Il voulait réveiller les procrastinateurs du divan sur l'urgence d'agir pour sauver la faune et par la bande, nous tous.

    Je pense qu'il a réussi à en faire allumer plusieurs.

    Moi non plus je n'aime pas tellement les gens qui gueulent pratiquement sans arrêt. C'est pourquoi je n'ai pas regarder son émission très souvent. Mais j'en ai gardé l'impression qu'il n'aggressait pas les animaux qu'il manipulait et surtout qu'il avait vraiment à coeur d'améliorer le sort des animaux en voie d'extinction. Si son sensationnalisme a réussi à rejoindre plus de gens, tant mieux.

    Un tata ça ressemble plutôt à ça selon moi:
    Timothy_Treadwell Cette mort là est pathétiquement triste....

    Stephane

    RépondreSupprimer
  15. Bon, j'arrive de nulle part, je suis au courant de rien étant donnée que je ne suis pas tv et encore moins tv câblée (mais suffit la chicane), je me demande...
    Gn? C'est un vrai bébé ça? Pas une poupée?
    Et...une raie, c'est mortel?
    On apprends des choses ici, je ne savais pas ça moi!

    RépondreSupprimer
  16. Gn? je ne la comprends pas celle là...

    C'est malheureusement sont fils dans ses bras.

    Normalement, la raie inflige une blessure qui n'est que douloureuse. Sauf quand elle vise au coeur et le transperse...

    Et puis, ce n'est pas une chicane. En tout cas moi je ne suis pas fâché. Ce n'est qu'une discussion.

    Stephane

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  18. Je trouve que pour un gars qui faisait des numéros de serpent devant sa petite, tu es dure avec ce bon vieux Steve Courage. Je suis sûre qu'en mettant son bébé en présence de prédateurs comme il l'a fait, il a sauvé des milliers de reptiles

    RépondreSupprimer
  19. Euh bébé pas bébé...serpent ou crocodile...provoc ou je ne sais quoi...

    vous y seriez allés vous à 5 pouces de la patente à crocs/dents/machin?

    Il avait des couilles ce gars là. Le sshowbizz c'est pas lui qui l'a inventé..

    Fallait aime rquand ,même les animaux pour s'en approcher d'aussi près..

    Un jour quand vous serez moins couillons et politically correct, je vous parlerai d'un gars que je connais qui endort les requins...

    Et pis lâchez les américains viarge , tout le monde sait que ce gars-là était australien...

    Eh oui c'était un vrai bébé..le sien..

    (Australien j'ai dis...)

    RépondreSupprimer
  20. La raie: mon nouvel animal préféré.

    RépondreSupprimer