lundi 10 juillet 2006

La Vie de la marmotte

4h14 – La petite pète, suce bruyamment son poing, fait des Heu! Heu! Je fais semblant de ne rien entendre; j’ai l’espoir ridicule qu’elle se rendorme… Je me dis que c’est au tour de Dame V. Elle m’assure que c’était son tour à 23h30 la veille…
4h33 – La petite pète toujours, suce toujours son poing avec vigueur, commence à chigner… J’abdique. Je calcule sommairement les heures de répit. Le résultat est digne d'un taux d'intérêts de compte d'épargne stable;
4h34 – Mon petit orteil s’écrase contre le cadre de porte. J’étouffe un cri. Je tente d’arracher le cadre de porte. Sans succès. Dame V me demande, endormie, ce que je fais là;
4h36 – Le journal fait pock en frappant la porte. Le livreur est en retard ce matin. De toutes manières, je n'ai pas lu le journal d'hier, ni celui d'avant-hier, ni l'autre... Il faudrait bien que j'annule cet abonnement, ne serait-ce que par soucis écologique;
4h37 – Je réchauffe un biberon. La sonnerie du micro-ondes me réveille;
4h38 – Je m’installe au salon avec mon belette fripon (c’est son nom d’amour). Elle sourit, puis soudainement, elle pleure. Glop! la tétine entre les gencives;
4h39-5h3 – La petite se nourrit, le regard saoul. Le neu’ chassant le vieux, j’espère efficaces les barrières anti-fuites… Je combats le sommeil. Je perds au troisième round;
5h4 – Elle somnole, gavée. Je tente sans succès de la faire roter. Je lui montre comment. Elle rit...
5h8 – On change la couche. Je chante des chansons idiotes où les rimes comptent pour rien. Je suis Lynda Lemay. La petite semble se marrer. Le plus fort, c'est son père...
5h10 – Je la berce un brin. Elle s’endort. Moi aussi. On se couche…
7h11- La petite pète, suce son poing…

7 commentaires:

  1. Très heureuse de savoir que je ne suis pas la seule à péter!

    Pauvr'p'tite chnoute! Une chance que le plus fort c'est son père!

    RépondreSupprimer
  2. Celui qui sent l'plus fort c'est son père?

    RépondreSupprimer
  3. pfff tant de bonheur ça fait peur ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Tiens tiens... je ne suis pas la seule à se dire dans la nuit "il va peut-être se rendormir... et puis chnoute... et go un biberon"!!

    RépondreSupprimer
  5. Est-ce que je veux vraiment au moins trois enfants?

    Euhhh! oui!?

    RépondreSupprimer
  6. Quand je te lis cher Dan je suis contente de ne pas avoir à me lever la nuit...Vive les anovulants <.

    Magalie

    RépondreSupprimer
  7. Pas pour te faire peur, mais d'ici peut-être 14 ou 15 ans, tu passeras peut-être aussi des nuits blanches de la sorte, mais à attendre devant la fenêtre à 3h AM que son premier petit copain la ramène enfin chez toi!

    Profite bien de ces petits moments, il semble qu'ils passent vite quand même et qu'on les regrette rapidement!

    RépondreSupprimer