vendredi 6 janvier 2006

Attention, je vous écoute... Spécial jefferies

N.B. Contrairement à ceux de la majorité des gens, les lapsus de Jean-François Domingue sont généralement réfléchis à l'avance. Ainsi, il est permis de croire que ses propos réfléchis sont généralement des lapsus...

«Le problème des strings à l'école, j'aimerais bien mettre le doigt dessus.»

«Je l'ai compris après l'avoir pensé.»

«Il part en lion, finit en girafe.»

2 commentaires:

  1. «Il part en lion, finit en girafe.»

    C'est parce qu'il était sur un bon coup !

    RépondreSupprimer
  2. Hum, pas très gentil de rire des gens malades. Pas de ma faute moi si j'ai le syndrome de Tourette...
    (Je t'attends au détour.)
    ;-)

    RépondreSupprimer