mardi 6 décembre 2005

Libéral 1, Bloc 0 (1 pt Godwin de Lapierre - qui perd gagne)

Allez, je vous explique un peu...

La loi de Godwin

«En 1990, Mike Godwin énonça la règle empirique suivante : "Plus une discussion [...] dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison avec les nazis ou avec Hitler s'approche de 1"[...]

On peut remarquer que n'importe quoi peut remplacer le nazisme dans l'énoncé de cette loi, en effet plus une discussion est longue plus on a de chance d'y mentionner n'importe quoi.

Cette "loi" s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure dans le temps amène peu à peu les esprits à s'échauffer et à remplacer les arguments par des insultes. Le nazisme étant souvent considéré comme la pire des idéologies, toute comparaison avec un mouvement de ce genre est considérée comme le signe de l'échec de la discussion, du moins si le sujet de départ était très éloigné. On estime alors qu'il est temps de clore le débat, dont il ne sortira plus rien de pertinent, pour repartir sur des bases saines. On dit alors qu'on a atteint le point Godwin de la discussion.

L'expression point Godwin a, par extension, également pris un autre sens : un point Godwin est un point donné au participant qui aura permis de vérifier la loi de Godwin en venant mêler Hitler, le nazisme ou toute idéologie haineuse à une discussion dont ce n'est pas le sujet.»
(tiré de Wikipedia - Merci au Laborantin!)

Au delà de cette information amusante, je voudrais souligner la magnifique prestation théâtrale de Paul Martin dans le rôle du gars qui fait pitié mais qui va fêter courageusement Nouelle à Monrial quand même, en famille s'il vous plaît, malgré tout.

10 commentaires:

  1. Es-tu en train de nous dire qu'on a trouvé le point G de Lapierre? Ouhou! Frightening!

    Ceci dit j'ajouterais que plus une conversation s'étire plus on risque de n'y parler QUE DE n'importe quoi. C'était une semaine. Imaginez 56 jours!

    RépondreSupprimer
  2. Ça c'est certain qu'on aura droit à un bon festival de cheap shots, encore. Et la masse des vieux, encore traumatisée par Hitler, regardera le doigt et pas ce qu'il pointe. M'enfin, je me suis mal exprimé mais vous comprenez.

    ***

    Finalement, il a l'air d'un bon gars Martin, au fond. Je vais voter pour lui. Faut lui laisser une chance. Je ne suis pas cruel comme vous, moi.

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui est particulièrement drôle, c'est que le B'nai Brith songe maintenant à demander à Jean Lapierre de retirer ses paroles. Comment, en effet, comparer ce qu'a dit Gilles Duceppe et le nazisme?

    Comment? Powl Mârtène a de la famille à Montréal? C'est nouveau, ça...

    RépondreSupprimer
  4. En tout cas moi je donnerais -10 à Harper. Ils ont beau dire que ça sera une campagne sàle, mais quand il y en a qui commencent à sâlir la réputation des beaux-frères, c'est qu'on est rendu loin....J'ai juste une chose à dire à Steven :"Heille toi le gros, mêle pas les beaux-frères dans tes affaires !"... Quin!

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment les pubs les plus nulles que j'ai entendues depuis un bout. D'ailleurs est-ce que le narrateur c'est pas un de la grande famille de voisins Canadian Tire? Quelque chose dans le ton, qui me mène sur cette piste.

    Et en plus ils disent que les Libéraux ils fouillent dans notre sacoche. Moi je suis sûre que c'est un message subliminal contre les droits des gays. [Parait pas de même mais j'avais écrit mAssage subliminal... :o/ ]

    Hein! Hein! Qu'est-ce que vous dites de ça!? Faut ben que ça serve à quelque chose ce doctorat-là! (À l'interprétation des messages subliminaux, pas à faire des massages subliminaux...)

    Bon ok... je.... ---->

    PS: Ceci est ma troisième tentative et j'arrive pas à rentrer le mot codé. Je disais donc, «faut ben que ça serve à quelque chose ce doctorat-là...»

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  7. bon c'est faite, tu m'as eut avec ton titre, prochaines élections je vote Libéral.

    (okay, note à moi-même : la prochaine fois lire avant de commenter)

    RépondreSupprimer
  8. Martin :«Les canayens et les canayennes epeuvent voir t'auhourd'hui que le Pârti lib'ral du Canada gagneuh des points sur tous lès plans. Le Pârti lib'ral du Canada est pluss que jamais un parti versatile...»

    RépondreSupprimer
  9. As-tu lu Dion, ce samedi 10 déc. dernier?

    Daniel Gosselin

    RépondreSupprimer