vendredi 21 octobre 2005

Gestation des angoisses

Il y a le temps des silences, le temps où l’on tait les je t’aime pour ne pas faire fuir, pour ne pas faire peur, pour ne pas que les embryons avortent comme ils le font parfois au printemps. Le temps d’être sûr comme si ça se pouvait. Il y a le temps des angoisses muettes, le temps de saisir que nos gestes, nos paroles et notre être tout entier ont une réelle portée. Il y a le temps où paralyse la peur de sortir de son nombril, de perdre ses amis parce qu’on n’a plus qu’un sujet de conversation, de tenir un bonheur insoutenable à bout de bras et d’en être trop faible, de devenir « mononc’ » avant d’être vieux, de tondre son gazon pour fuir son salon, d'être pris en étau par les gosses. Cette magnifique peur d’être dieu pour quelqu'un, et surtout la terrible peur de redevenir homme après quelque temps.

Puis je croise le regard neuf d’un bébé, ses mains qui ne peuvent saisir qu’un doigt à la fois, ses pieds qui battent les airs de rage et de plaisir. Et pendant qu'il poursuit sa route avec ses dieux épuisés, je regarde le ventre de ma blonde qui commence tout juste à s’arrondir, et je souris.

23 commentaires:

  1. Wow, quelle grande nouvelle surprenante. ;o)

    Sérieusement, toutes mes félicitations à vous deux bientôt trois. Beaucoup de bonheurs (avec un S mérité!)

    Et je crois que tes amis s'ils le sont, sauront t'accompagner dans cette sortie de ton nombril.

    Et je crois que tu devrais prendre le temps de devenir dieu avant de penser déjà qu'un jour tu redeviendras homme... avant de devenir con. (Pourquoi, nom de Dieu justement, les futurs papa sont-ils toujours obsédés par 'dans dix ans'?).

    Et c'est pas Mononc' qu'on dit c'est papa... répète après moi ;o).

    Et je trouve que t'en parle pas tant que ça. Quoi que... ;o)

    RépondreEffacer
  2. bien si Elvis est assez vieille, elle pourra avec plaisir garder...
    felicitation a toi et Dame V
    Eve

    RépondreEffacer
  3. T'inquiète, on sera toujours là pour (di)gérer tes angoisses.

    Euh... pourquoi "devenir" mononc'?
    ;-)

    Félicitations!!!

    RépondreEffacer
  4. En lisant le premier paragraphe, très juste d'ailleurs, je me disais, un jour pourrons nous arrêter d'écrire de telles choses, parce qu'elles finiront par ne plus arriver.

    Je lis le deuxième et je me dis "Maudit chanceux", ta vie changera pour du merveilleux.

    RépondreEffacer
  5. Je ne te le dirai jamais assez, tu feras le meilleur papa du monde, ton neveu et nièce à l'appui....

    Paroles de mononc' beauf !

    P.S. on est dû !

    RépondreEffacer
  6. 'me demandais pourquoi tu parlais de Spider-Man. J'ai eut ma réponse. Bonne chance ;-)

    RépondreEffacer
  7. Il sera heureux, cet enfant bien désiré ! Félicitations!

    RépondreEffacer
  8. Hé hé...
    Comme ça, mine de rien (ou en faisant le prof mais je risuqe le pléonasme là...) on se traficotait en douce une relève?

    Ben mon vieux. Chapeau!

    Et tout le bonheur du monde avec...

    RépondreEffacer
  9. Félicitations pour ce merveilleux petit bonheur en route vers votre amour!

    Le coffre au trésor de vos souvenirs aura tôt fait de se remplir de "guilis-guilis" et, très vite, de "m'passes-tu ta moto, p'pa?".

    Okazou : pour le prénom, le mien n'a pas de copyright... malgré les apparences!

    PS: ah! si seulement quelqu'un pouvait sourire sur mon ventre arrondi! :-)

    RépondreEffacer
  10. Rino -> À voir ton bedon, t'es rendu à quoi, 11-12 mois?
    Bertrand -> Il faut bien que je forme quelqu'un pour me battre dans les pools!
    Beauf -> Mets-en qu'on est dû! T'en es si perturbé que tu oublies de ploguer des tuyaux, il paraît!
    Marco -> Chanceux en effet, mais je te jure, c'est assez simple à faire...
    Jeff -> C'est pas fin de rire de la (di)gestion de son ainé!
    Ève -> Elvis en personne!! Yeah! I'm all shook up!
    Catherine -> papapapapapapapa. Je sors de mon nombril pour rentrer à l'asile. papapapa...
    Bastien -> Attends que je te jase de Caillou...
    M-Chantal -> En effet, il laisse tant à désirer.

    Merci!

    RépondreEffacer
  11. Il "ainé" le divin enfant? (dsl, trop facile)

    PS : J'avais mal lu la phrase de Rino. Je pensais qu'il te proposait Okazou comme prénom. C'est cute, non?

    RépondreEffacer
  12. Alakazou...

    Ouais, facile à faire mais, préserver la famille unie, moins évident. En garde partagée, parfois être papa s'avère douloureux, il y a des absences si présentes.

    RépondreEffacer
  13. À défaut de ne pouvoir lancer mazel tov, cigare à la main devant les pleurs d'un nouveau père, ceux d'une nouvelle mère et les cris perçants d'un bébé qui se fait taper les fesses par un médecin sadique qui aura reluqué votre conjointe pendant plus de 12 heures (pardon je divagues...) je vous souhaite (bien qu'on ne se connaisse pas, puisque c'est la première fois que je lis votre blog) bonne chance et félicitation.

    Vous aimez les cubains? Tout le monde les aimes...

    RépondreEffacer
  14. Les cubains? Ils sont à eux seuls une bonne raison de faire des enfants... Bien sûr, mes motivations sont autres, mais puisque on y est...

    RépondreEffacer
  15. Moi je ferais bien un enfant avec un cubain...
    Y'a pas un précédent à la Maison-Blanche d'ailleurs?
    Ou alors je mélange deux histoires.
    Quoi que la Maison-Blanche en ce moment ça donne envie ni d'enfants ni même de cubains...

    RépondreEffacer
  16. cout' donc! moi aussi je ferais bien un bébé avec un cubain!

    RépondreEffacer
  17. Le sommeil est une chose précieuse : profitez-en avant que le bonheur ne vous tienne éveillé à toute heure du jour et de la nuit... Félicitations !

    (Une maman qui a très peu dormi la nuit passée).

    RépondreEffacer
  18. Ha ben bravo!
    D'expérience personnelle, l'angoisse était effectivement beaucoup plus présente avant la grande arrivée qu'après, c'est la peur de l'inconnu, c'est normal j'imagine. Mais tu peux te rassurer en te disant que ça devrait se calmer une fois les mains pleines, l'inconnu(e) ne le sera alors plus tout à fait à ce moment là ;-)
    Okazou? Moi je préfère de loin Jean-Clown...quand à Rino, pas de copyright mais ça prend pas un couple de diplôme universitaires pour avoir ce titre? Han? Ha...c'est juste s'il y a un otho devant...;-p
    Sans vouloir contredire Marco et sans vous le souhaiter, la famille "désunie" possède son lot d'avantages aussi vous savez, le problème n'est pas dans le fait mais bien dans la gestion du fait, m'enfin, on s'égare...
    Pour les cubains là, je ne serais pas surprise du tout que vous en trouviez pour vous contenter, c'est un plus ça dans le dossier d'immigration de l'individu qui voudrait sortir de son pays...
    On s'habitue à tout hein, tu vois, moi dormir c'est rendu que ça me donne mal à la tête astheure...;-)

    C'était donc mon commentaire-conseil-interminable-de-matante du jour.
    (Et arrête de ronger tes ongles Dan, c'est pas si pire et on y survit tu sais !!)

    RépondreEffacer
  19. hehehehehehehe Pascale!

    Plein de bonheure en vue Daniel! De moments fous, de moments tendres, de moments intenses aussi! Plein de nuits blanches, d'envie impossibles de sauter un tour.....

    Aaaaaaaaaah je m'arrête là :-) Tu sais déjà tout ça! Et si tu ne le sais pas, tu le sauras bien assez vite :-)

    Globalement, je pense que l'aventure vaut très largement les petits sacrifices requis.

    J'ai remis ça 5x, c'est dire.... ;-)

    RépondreEffacer
  20. j'aime.

    les mots sont juste cueillis "sweety"
    ça m'a touché.

    merci

    F.WAY.

    mon chez-moi :
    http://spaces.msn.com/members/syrenya/

    RépondreEffacer
  21. C'est toujours tellement agréable de venir faire un peu de lecture ici. Tes textes sont beaux et il y a des bonnes nouvelles en plus.
    Félicitations Daniel!

    RépondreEffacer
  22. bonjour
    pourquoi ne pas ecrire a une grande personnalite!
    je poste vottre lettre
    shalom
    marcel
    jewisheritage.fr

    RépondreEffacer