lundi 22 août 2005

Tire la chevillette et la bobinette cherra.

Les danseuses hawaïennes portent des jupes de paille, les danseuses tunisiennes se vêtent de moult médaillons dorés et de tissus transparents, les japonaises sont nues, tandis que les irlandaises portent des soutien-gorges en paillettes aux couleurs des USA et dansent sur Broadway. Chaque culture son costume. Pour leur part, les danseuses Khmers sont vêtues de costumes cousus alors qu'elles les portent. Pas de boutons, pas de fermeture éclair, pas de bande velcro. Une seconde peau. Pourtant on peut les enlever sans les déchirer; il suffit de trouver un fil particulier, unique, sur lequel on tire et hop, le costume tombe.

Je ne peux m'empêcher d'admirer cette culture qui a su, dans une jolie poésie, allier art et sac de nourriture pour chiens.

Mais il vous faut avouer, gentes dames, qu'un costume de ce genre équipé d'une languette rouge à la Vache qui rit lasserait les plus éméchés et autres malhabiles, et éviterait ainsi bien des déceptions!

6 commentaires:

  1. Ainsi mon fidèle amis, qu'adviendrait-il de l'Art de se déshabiller ? Quel monde triste et gris ce serait...Même les effeuilleuses n'y trouverait pas leur compte, celles-ci se dévêtirait tellement vite qu'elles seraient obligées de réduire leur tarif.... "Une danse à huit ? "

    Paroles de beau-frère....

    RépondreSupprimer
  2. Cher beauf, je sais seulement qu'un jour, il m'a fallu près de 24 minutes bien comptées pour réussir à déballer complètement mon triangle de Vache qui rit, et que les sacs de nourriture pour chien finissent habituellement par s'ouvrir aux ciseaux.

    Je suis malhabile, soit, mais je n'abandonne jamais.

    RépondreSupprimer
  3. Moi avant qu'on invente un habit qui s'ouvre comme de la Vache qui rit j'opterais pour un truc fonctionnel pour ouvrir les enveloppes de CD. Je sais qu'il faut savoir faire durer les plaisirs, mais je déteste être freinée dans mes élans musicaux par la /$%!"$"/% de petite pellicule plastique qui te colle après.

    Ceci étant dit vous pouvez vous permettre de prendre 24 minutes pour déshabiller l'être aimé, mais évitez les ciseaux, les demoiselles apprécient rarement qu'on sacre des lames dans leurs vêtements... et ce même si vous savez jamais comme on était habillée avant de nous déshabiller.

    Re ceci dit. T'achètes de la bouffe pour chien Dan? C'est l'étape après les minouches pour chat? :o/

    RépondreSupprimer
  4. Bizarre, les DC; jamais entendu un gars sacrer pour déballer ça...

    Pour le plus grand intérêt public, la bouffe pour chien fut avant les minouches. Le chien est à un stade gustatif plus accessible que le chat.

    RépondreSupprimer
  5. mouhhhaaaaa
    J'opte pour les ciseaux ou les camps de nudistes. La patience n'est pas une de mes qualité.

    RépondreSupprimer
  6. Pas une languette , quelle horreur ! et pourquoi pas un truc de canette pour deshabiller la poulette , tant qu'on y est ? ou un truc de maquereau , système "easy-pil", pour déballer facilement la morue en boîte :D !!!

    Mais un ( unique et joli )noeud de satin ...
    Nos grands couturiers ont certainement dû concocter ça ...

    Sinon , vous pouvez toujours accrocher du bolduc frisé à la tirette de votre fermeture éclair mais bon ... je crains que ça ne fasse carrément pas le même effet ;) !!!

    RépondreSupprimer