mercredi 2 mars 2005

La Fascination du pire

Texte écrit pour le collectif Coïtus impromptus

Depuis ce matin, je l’écoute, l’oreille au plancher. La grosse voisine d’en bas a encore disjoncté et menace de castration le gnome qui lui sert de mari. Elle crie à qui ne veut pas l’entendre qu’il ne sait pas à qui il a affaire, qu’elle le fera mettre en prison, qu’elle a une quatrième année, elle, et qu’en plus, les femmes sont plus matures, ce qui lui fait une bonne sixième. Gna gna. J’entends ses sornettes et ça ne me rassure guère sur la race humaine.

Depuis ce matin, je me voûte, le corps au plancher. L’épaisse greluche est reconnue par tout le quartier pour ses rages aussi criardes que divertissantes. J’imagine la gueularde rouge de colère, à la limite de l’éclatement, ce qui, avec ses crinolines démodées et son décolleté hadal, lui a mérité le surnom de Boudin rouge. J’entends mais déjà je n’écoute presque plus.

Depuis ce matin, je m’égoutte, le moral au plancher. Mais plus pour longtemps, car mon regard est vide et mes veines le sont tout autant.

24 commentaires:

  1. Pourquoi ici et pas là-bas le texte ? Maudit rebelle !!! :-P

    RépondreSupprimer
  2. Parce que Catherine a d'autres choses à faire que de mettre en ligne des textes au fur et à mesure qu'elle les reçoit. Moi, le monde avec des vies...

    RépondreSupprimer
  3. Je préférais les boîtes de médocs aux veines, mais bon...
    Ouin, y'a du popolo de l'autre côté. Finalement ton idée était pas si mauvaise.
    La prochaine fois, je ferme ma gueule...

    RépondreSupprimer
  4. Ouain, je savais plus trop comment le faire mourir. Médicaments? Veines?

    RépondreSupprimer
  5. La boîte de médicaments ou les veines... de toute façon, c'est pas jojo !!

    Oui, la prochaine fois, je publierai aussi sur mon site personnel. Oui, ça peut déranger le monde qui "ont" des vies, mais ça peut ressembler à un concours. Ce que je n'aime pas tellement. Va pour cette solution pour moi aussi la prochaine fois.

    C'est d'ailleurs assez hallucinant, ta description de la bonne femme...

    RépondreSupprimer
  6. Bah scusez-moi, de mon absence de quelques heures, vous comprenez, y'avait une assemblée de grève... En bonne citoyenne je me suis déplacée. Mais le local était trop petit. Donc on a dû déménager. Donc ça a commencé une heure en retard. C'était dans un gymnase. Et là j'ai voulu m'asseoir, et vous comprenez j'étais un peu habillée n'importe comment (on se met pas sur son 36 pour faire la révolution) et là comme je m'assoyais mon pantalon il a craqué... ben oui toi, comme dans 'la foi que j'ai eu l'air le plus stupide de ma vie'. Heureusement pour moi j'avais mon manteau, et je pense que mes 50 étudiants qui m'entouraient n'ont rien vu, ce qui me permet de garder un minimum de crédibilité. J'ai donc quitté l'assemblée discrètement pour aller m'acheter des nouveaux jeans... la honte quoi.
    Tout ça pour dire que c'est forçant changer le monde.
    Mais que le texte de Dan est maintenant en ligne.
    Donc Chantal, non, il n'y a aucune raison que ça ait l'air d'un concours (pourquoi, je comprends pas!). Mais vous avez bien le droit de les mettre aussi sur vos site si vous voulez. On est dans un pays libre calvaire...
    Même libre d'avoir passé proche d'avoir l'air vraiment folle (imaginez la scène pas de manteau, j'avais les fesses à l'air, en assemblée de grève... m'apprendra à garder mon linge pendant 10 ans!!!).
    Et là je vais arrêter sachant que je suis hors d'ordre et que je flatte (je le flagelle plutôt!) mon nombril. Mais bon, fallait que j'en parle ;o). Et comme ceci explique cela... en tout cas... vous comprenez

    RépondreSupprimer
  7. Chantal -> Qu'est-ce qui ressemble à un concours? Le fait que je mette mon texte sur mon blog?
    Catherine -> Ha! Ha! Selon moi, une fille qui défend une cause la miche au vent ne peut qu'avoir raison!

    RépondreSupprimer
  8. Je parlais du Coïtus Impromptus. Les textes se côtoient, mais les uns ne font pas de commentaires aux autres... c'est dommage... pour cette raison je disais que ça avait l'air d'un concours, et non d'un atelier d'écriture, comme j'avais pensé.

    RépondreSupprimer
  9. Beau texte, Dan !

    Cath, si tu fais la révolution les fesses à l'air, je te suis n'importe quand ! ;o)

    RépondreSupprimer
  10. Note à moi-même: Faire une escale à St-Clinclin-des-meuh-meuh chez Coyote au départ de la marche révolutionnaire... pour faire le plein. D'énergie... bien entendu!

    RépondreSupprimer
  11. Il est drôle ce Coyote inquiet :) n'est-ce pas Catherine ?

    RépondreSupprimer
  12. Mon cher Daniel, nous ne sommes que Jeudi, mais subodorant ton rythme bloguien, je te rappelle que nous t'avons "élu" "calleur de shot"... autrement dit pense au prochain thème que tu entend nous proposer dimanche...:-)

    RépondreSupprimer
  13. euh, en fait Bertrand j'avais pris la décision unilatérale d'opérer des rotations dans le callage de shots ... et pris aussi la décision unilatérale de demander à Pat Dion de choisir (puisqu'il fut le premier à remettre son texte cette semaine).
    Mais tout ça étant unilatéralement dicté pour cause de 'faut bien que quelqu'un prenne des décisions', ça peut être remis en question, unilatéralement ou non!

    RépondreSupprimer
  14. Je remets en question. Chu plate en crisse, I don't call the shot...

    RépondreSupprimer
  15. Si aucun volontaire, je peux la caller. Je peux caller une pizza aussi, faire un U avec ma langue, attacher mes souliers...
    :)

    RépondreSupprimer
  16. Meuh non, Pat, t'es pas plate en crisse... tu me déçois beaucoup... :'( mais ça c'est une autre question ;o). (on pourrait toujours faire un thème 'pitoune qui goûte les chips dans le vestiaire', mais on dévierait toute une partie de ton lectorat... onh, c'est déjà fait... désolée Dan ;o) )
    Vas-y Dan, j'attends ta proposition... J'aimerais malgré tout qu'éventuellement les autres s'y mettent un peu...

    RépondreSupprimer
  17. Oh je n'ai absolument rien contre une rotation ou quoi que ce soit...

    Mais comme il est parfois complexe de tout mettre en place, je me rapportais au fait que Dan avait déjà fait l'exercice pour lui-même, et que du moins pour les premieres semaines on pouvait avoir un "calleur" unique...

    Mais bon, on peut faire un tirage aussi...:-)

    RépondreSupprimer
  18. L'admistration fait dire qu'un tirage ça commence à être un peu complexe et ça risque d'allourdir la bureaucratie.
    Elle fait aussi dire que si vous faites confiance à son esprit despotique, tout sera règlé d'ici dimanche (même si mes alliés les plus fiables sacrent leur camp au plein air en me laissant avec les dossiers ouverts ;o) ).

    RépondreSupprimer
  19. Moi j'aime bien « pitoune qui goûte les chips au vinaigre »...

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  23. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

    RépondreSupprimer
  24. Bon bon bon
    J'avions "posté" par erreur le même message 37 fois.
    Crime d'osteux de machine à marde de vieux tabouère de Windows 98.
    jmeskuze...

    RépondreSupprimer