mercredi 16 février 2005

Aphorisme

Parfois, quand quelqu'un meurt, ce sont les autres qui reposent en paix.

4 commentaires:

  1. Appelons ça de la suite dans les idées...

    RépondreSupprimer
  2. Ouaip!
    Mon sentiment de culpabilité est mort le même jour que ma grand-mère...parfois un petit fantôme de culpabilité viens me visiter,ça m`arrive d`oublier que grand-maman "Ti-Pop" nourrit les pissenlits.Oups!

    RépondreSupprimer
  3. Si parfois «l'enfer c'est les autres», le paradis serait comme vous le proposez dans l'absence, la leur ou la nôtre. Mais sans les autres, sans le désarroi que nous causent tous ces autres, le monde serait bien plat tout à coup...
    N'empêche que la solution est savoureuse.

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement ça ferait une belle carte de fête pour ma vieille peau.
    Histoire de lui mettre un peu de suite dans les idées.

    RépondreSupprimer