mardi 25 janvier 2005

Aphorisme

On prend plaisir mais on se donne la peine. Pas le contraire.
On est de généreux masochistes.

4 commentaires:

  1. La preuve! Je viens ici tout les jours!

    :-)))

    Ok, ok elle était facile...

    Mai j'ai pris la peine de vouloir te donner du plaisir!

    RépondreSupprimer
  2. Dan? Dan Rondeau? Dan de "À Montréal, à la fin de juin, à l'heure où le soleil se couche, quand on roule vers le nord sur Saint-Denis ou sur Saint-Laurent, allez savoir pourquoi, on a le soleil en plein front. Montréal a le nord à l'ouest. C'est peut-être pour ça que je suis quelquefois tout déboussolé" ?
    Ça fait une heure que je lis ton blogue (incluant les commentaires), que j'ai découvert alors que ça faisait presque aussi longtemps que je lisais celui de Dompierre (incluant les commentaires... et c'est là que je suis tombée sur toi). Une vraie drogue, ton écriture... comme dans le bon vieux temps où je me droguais à tes courriels. J'ai lu de juin à septembre 2004. Obligée d'arrêter à l'automne, parce que les yeux n'en peuvent plus (ils n'auraient pas supporté l'hiver ce soir... aussi de force soit-elle), parce que, aussi, tu m'empêches de travailler là! Hi! hi!
    C'est bon de te retrouver. Un peu moins de voir ce qui est arrivé à ton disque dur, mais j'ai encore dans une boîte un certain texte que tu m'avais envoyé avec un "tape cassette" (crisse, on est-tu si vieux que les CD n'existaient pas? En tout cas, les graveurs personnels n'étaient pas très populaires, et surtout pas abordables...), avec un tape cassette, donc, qu'il fallait écouter en même temps qu'on faisait la lecture de ton texte... Je dois aussi avoir encore la carte postale de Trojan que tu m'avais envoyée, mais bon, c'est une autre histoire.
    Ouf! que le temps passe...
    Je continuerai à te lire demain.

    RépondreSupprimer
  3. Haaaaa! Melllll! Madame Ducharme!
    Sacré bout de temps! De force de surcroît!
    Écris-moi vite!!

    RépondreSupprimer
  4. De ce pas! Le temps que je trouve ton courriel...

    Mamelle

    PS- Dézoler pour la fôte d'haurtografe gnèzeuze dent le tecste.

    RépondreSupprimer