vendredi 10 décembre 2004

J'ai le sommeil alerte...

Dans le travail d'un de mes étudiants (critique de la pièce de théâtre Circus Minimus):
«Un ton humoristique garde le spectateur endormi aux aguets.»

1 commentaire:

  1. Ça m'amuse assez d'imaginer ce qu'aurait produit un "ton ronflant"...

    Il est sympa, ce site. On y entend une musique pleine de petites notes claires.

    RépondreSupprimer