vendredi 17 décembre 2004

Aphorisme

Écrire un journal (ou un blogue) intime relève beaucoup de l'exhibitionnisme anticipé. C'est un peu comme faire un strip-tease dans le noir et attendre que quelqu'un ouvre la lumière.

10 commentaires:

  1. Oui, je suis tout à fait d'accord. Mais n'est-ce pas rassurant de savoir que malgré certaines différences, on se ressemble un peu ?

    RépondreSupprimer
  2. Ça dépend d'la grosseur des différences !

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est vrai... c'est angoissant itou :)

    RépondreSupprimer
  4. Les strip-teases, c'est mieux la lumière allumée, sinon toutes les chattes sont grises. Et puis lire dans le noir, c'est pas bon pour les yeux.
    Ceci dit, ta pensée vient de faire ma journée...

    RépondreSupprimer
  5. Mais Dan... tu peux toujours dire où se trouve la switch! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Les blogs-journaux intimes, c'est à peu près le Loft Story du web. Des gens qui n'ont rien d'intelligent à dire mais qui feraient tout pour attirer l'attention.

    RépondreSupprimer
  7. ouch!
    quelle réplique assassine!
    cela dit, l'auteur de la dite est un lecteur de blogs
    cela soulève un question qui concerne à la fois les blogs intimes et les loft story :
    qui de ceux devant ou derrière l'écran sont les plus à plaindre?

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de décourvir en vous un poète de grande facture (ce qui fait de vous un être cher, fatalement). Vos aphorismes me donnent des petits frissons de Noël tout à fait chattoyants. Quand à votre base-line "J'écris parce que je chante mal", elle m'a bien fait poiler.

    Bref, je remercie Bon pour ton Poil (d'où c'est que je viens) d'avoir croisé votre plume.

    Cyrille20/20
    cdelasteyrie.typepad.com

    RépondreSupprimer
  9. morte de rire! En effet, et ça me manquait tellement, me voilà de retour... j'ai même allumé quelques chandelles!

    RépondreSupprimer